Déjà 5 ans !?

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Je sais pas si c’est l’âge qui fait ça, mais je ne vois pas le temps défiler et pourtant, ça fuse, beaucoup trop vite parfois. Et voilà, ça fait déjà cinq ans que le blog existe. Comment a-t-il vécu depuis tout ce temps ? Comment va-t-il continuer à vivre ? Que vais je manger demain ? Autant de questions auquel je vais tenter de répondre aujourd’hui.

La raison pour laquelle je n’avais pas fait de billet anniversaire l’année dernière, c’est l’immense compilation de données de Piwik créée pour l’occasion que je n’arrivais pas à organiser, l’éditeur de WordPress ne voulais pas m’afficher les miniatures, bref j’ai lutté et accepté de perdre. En fait en écrivant ce nouveau billet je viens de comprendre que ce sont les filtres d’uBlock Origin qui persiste à bloquer un des rares outils d’analyse de trafic qui respecte les visiteurs, mais bon, maintenant les données sont un peu datées… Je ne vais pas recommencer cette année, mais je voulais quand même présenter quelques chiffres qui reflètent la vie du blog.

Les visites d’abord, depuis l’ajout de Piwik sur le blog courant 2014, voilà grosso modo à quoi ressemble la courbe de trafic :

Des hauts et des bas, rythmés par des soucis de SSL, des modifications dans les bloqueurs de pub, et une cadence de publication pour le moins chaotique, jugez plutôt ce petit graphique :On se rend compte que 2015 a commencé très fort, avant que je ne débute ma nouvelle vie, et par contre que 2018 est difficile. Ce qui est drôle, c’est qu’après la frénésie de début 2015, apparemment je devais culpabiliser un peu car je faisais régulièrement des billets « je suis toujours en vie » pour indiquer que je continuais de travailler. J’ai passé ce stade depuis (je vous ai pas prévenu en mars qu’il n’y aurait rien de publié, ou presque, mais c’était un morceau de choix), et manifestement ça vous dérange pas plus que ça puisque même après une interruption relativement prolongée, vous revenez 🙂

Ce que j’ai pu constater avec le temps, c’est que si vous ne publiez rien, le public ne vient pas. Perso ça me dérange pas plus que ça, j’écris d’abord pour le plaisir, et sur mon temps libre, mais pour ceux dont les revenus dépendent de cette fréquentation, on comprend mieux d’où vient la pression. C’est encore plus vrai cet été, visible en donnant un focus aux derniers mois :

Je n’ai rien publié de nouveau en juillet, par contre août à été très productif. Le résultat est visible directement. Certes j’ai les republications sur Twitter, mais finalement le gros du trafic régulier vient des moteurs de recherche, Google sans surprise hégémonique.

Le profil du public fait que Firefox est moins en souffrance que ce que je pensais face à Chrome qui est quand même majoritaire (pas faute de vous prévenir pourtant qu’il est dangereux), et ce depuis le début. Le mobile n’est pas encore la référence par contre, mais ça ne m’a pas empêché depuis le début du site de penser « responsive » pour le thème. Trois thèmes en cinq ans, j’ai en tête de rattaquer les travaux pour un nouvel habillage, mais avant même d’avoir l’environnement pour ça (j’arrive pas à me décider sur une stack docker sur le cluster swarm), il faut l’idée, les besoins, et je ne prend déjà pas de temps pour chercher et coucher sur papier numérique ces éléments. La seule chose qui est certaine : je reste sur WordPress.

Ce moteur de site m’a permis de faire évoluer mes besoins facilement, sans avoir à tout reprendre depuis le début, même si le deuxième thème, Simone, m’a donné du fil à retordre par moments. J’ai ainsi pu changer de moteur de commentaires sans douleur et sans perte réelle de données, ajouter la publication auto puis la republication sur Twitter, une petite barre de lecture, l’alerte de vieillesse, bref, la modularité de ce moteur de blog est un vrai bonheur. J’ai par contre toujours fait attention à l’impact sur les performances, ce qui m’a poussé à inclure certaines fonctions dans mon thème enfant pour gagner quelques millisecondes.

J’ai pu faire globalement évoluer la plate-forme en dessous sans qu’il ne pose de gros problèmes (à part un bug bien crade difficile à cerner). Je suis passé au HTTPS presque sans heurts, presque car ça a signé la mort de Disqus, maintenant HTTP2 est supporté également, TLS 1.3 ça attendra par contre. Nico à certes fait un super boulot pour gérer ça mais je suis profondément réfractaire à la compilation « manuelle ». Non vraiment, ça a été l’outil parfait pour moi. J’ai beau être tenté par les SSG (générateurs de sites statiques), le simple fait de devoir pleurer pour récupérer les commentaires associés aux articles me décourage. On supprime pas un ADN rempli de gênes de flemme du jour au lendemain, hein.

Et enfin il ne faut pas oublier non plus que ce blog a contribué un peu à changer ma vie pratiquement du tout au tout, car c’est la diversité de son contenu qui a en partie attiré Ory, mon premier manager chez Linkbynet qui a accepté de me donner une chance en tant qu’autodidacte (sur les conseils de Flemzord), et je cherche encore un moyen d’exprimer toute ma reconnaissance envers eux autrement que par ces quelques mots. Les premiers mois ont été difficiles, je vais pas refaire l’article que j’ai déjà écrit sur les challenges de l’autodidacte, mais je ne regrette rien.

Est-ce qu’on peut parler du futur ?

Essayons, j’ai envie de vous faire une nouvelle vidéo qui va un peu plus loin sur les outils de développement intégrés à Firefox, mais le grand classique, faut commencer par écrire le plan, ensuite la capture, le montage qui sous Linux reste toujours pénible (j’ai du monter la dernière sur pitivi parce qu’openshot est juste inutilisable, j’en viendrais presque à prendre le temps de configurer Blender). Et puis l’upload va continuer d’être une horreur avec un ADSL dont le débit montant est tout simplement horrible. Tiens je pourrais vous parler de mes échanges avec Orange sur leur non-engagement à être présent dans l’Oise sur le réseau public, c’est juste l’apothéose de ce que je pense déjà du plan France THD.

Sinon j’ai pas prévu de plan précis pour les articles, ça publie au fur et à mesure que je termine des brouillons et que j’en suis suffisamment content, pas de nouvelle série à prévoir pour l’instant, je lutte toujours autant pour la vulgarisation; à mon avis je vais lâcher l’affaire sur le DNS, quand je vois ce que j’ai pu lire ou entendre ailleurs ça va finir en compilation, après tout si le boulot est déjà bien fait et que je vois pas quoi ajouter de plus… Je compte pas non plus arrêter de donner mon avis si je pense qu’il est nécessaire qu’il soit publié, d’ailleurs c’est marrant j’évoquai le problème du financement de la création à propos de Peertube, il semblerait que le problème plus large de la contribution aie pris de la voix entre temps chez certains libristes qui tirent une sonnette d’alarme, comme quoi je dis pas trop de conneries mine de rien… Évidemment si vous avez des idées et que vous pensez que je peux apporter un point de vue intéressant (autrement dit pas copier/coller sur d’autres personnes, ce qui parfois me laisse silencieux sur certains sujets d’actualité), n’hésitez pas, par contre à moins d’être super inspiré attendez pas une publication sous 48h 😁

D’un point de vue plus technique j’ai déjà évoqué la problématique du thème, il faut que j’avance sur la refonte de la VM qui héberge le blog, refonte qui est au point mort depuis des mois (pas faute de bosser mes playbooks persos entre temps pour le cluster Swarm pourtant), Debian forever évidemment, mais au rythme où je vais ça va finir que la machine sera directement installée avec Buster. Je partagerai probablement certains rôles Ansible avec vous, toujours évidemment si j’en vois un intérêt particulier, en gros un cas d’usage qui sort un peu des sentiers battus.

Bref la maternelle c’est bientôt fini, et j’ai bien l’intention de passer en école primaire, donc vous attendez pas à me voir disparaître de sitôt, mais je pense que ça ne sera ni plus, ni moins qu’actuellement. Je suis content de la recette actuelle si au bout de cinq ans je ne me suis pas lassé, faudrait vraiment un grand chamboulement dans ma vie pour que ça change.

Tu te reposeras quand tu seras mort ! – Johner, Alien Resurrection

7
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
4 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
GraingBreizhgenmaApolloshevabam Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Cascador
Invité
Cascador

Joyeux anniversaire, je te souhaite de répondre aux commentaires et aux mails qu’on t’envoie hé hé hé.

Tcho !

shevabam
Invité

Joyeux anniversaire et bonne continuation !

Apollo
Invité
Apollo

Joyeux Anniversaire !
Au plaisir de te lire et relire 🙂

genma
Invité

Sympa ce bilan des 5 ans, encore quelques années et ce sera la dizaine. Tu sais si tu as commencé ton blog au moment où le mot blog commençait à passer de mode (avec la transition des publications vers les réseaux sociaux)? Et à quand la révélation de « il y a 10 ans, j’avais un Skyblog? » En tout cas bon anniversaire de blog !

Breizh
Invité

J’ai envie de dire « seulement 5 ans ». Je me rends compte que je te suis quasiment depuis le début, du coup… mais c’est toujours aussi intéressant, continue comme ça ^^

Concernant Piwik, j’ai toujours pas compris pourquoi les gens s’évertuent à utiliser des analyseurs en JS ou autre, alors que l’analyses de logs est bien plus précise et n’est pas bloquée par les bloqueurs de pub :p Il doit y avoir une raison, mais je la voit pas du tout, puisqu’avec des logs bien foutus on a l’IP, la page, le referer, l’heure, et possiblement d’autres trucs…

Graing
Invité
Graing

Un sacre boulot tout de meme depuis ces 5 ans, tres utile pour des debutants comme moi : merci pour tout le temps consacre a cette mine d’infos.
Joyeux anniversaire et longue vie au blog !