Comment se porte le blog ?

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
closeCet article a été publié il y a 4 ans 11 mois 17 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées, les commandes ne sont peut-être plus valides.

Avec la baisse du rythme de publication, j’ai laissé tomber mes petits rapports mensuels, ce que je trouve dommage. Alors comme c’est la fin de l’année, et même si je n’ai pas encore prévu de bilan (on fait un bilan une fois l’année terminée, et il reste trois semaines quand je commence à écrire), j’avais envie de faire un point d’étape. Et j’ai du effectivement remonter à quelques mois pour retrouver la « table des matières ».

L’audience, le rythme de croisière ?

En effet, je continue d’agréger tous les mois les chiffres que me donne Piwik. On a donc le joli graphique suivant depuis l’installation de l’outil (généré avec LibreOffice) :

 visites

Un peu plus de 8000 visites depuis un petit moment, après une baisse estivale, pas mal pour un blog qui cherche pas à faire de SEO. La répartition me plaît toujours (50% de moteurs de recherche), même si on a des variations. Fait notable, l’article sur OpenELEC n’est plus le roi, je n’ai même pas cherché pourquoi.

La plate-forme

Depuis le temps, la VM a donc été réinstallée avec Debian Jessie et Arowan a installé ISPConfig par dessus. J’ai déjà suffisamment pesté notamment sur Twitter contre les problèmes que m’ont posé ce truc, comme le fait qu’il écrase systématiquement tous les fichiers de configuration quand on fait une manip’ dans l’interface, effaçant tout ce que j’ai pris l’habitude de faire à la main. Joie bonheur.

Après avoir également explosé APT à cause de l’utilisation des dépôts SID pour MariaDB (me demandez pas pourquoi non plus, c’est pas moi), j’ai du réparer, et je vais enfin pouvoir tester la méthode « automatique » pour l’utilisation de Let’s Encrypt sur Piwik, après avoir fait le manuel pour le blog (toujours pas fini, quand je serai sûr de moi, tout basculera en HTTPS par défaut). Cadeau bonux, après quelques errances, PHP 7 est donc de la partie, merci aux gars de DotDeb pour le boulot de packaging. Sachez juste ne pas oublier les modules avec.

Et donc pour l’instant le blog est toujours chez les T-OC, en attendant d’avoir une meilleure vision de mon budget, de mon hébergement physique (aka appartement que je commence à chercher), et des choix techniques liés en partie à la connexion internet dont je disposerai.

UPDATE : je viens de découvrir que l’un de mes plugins (Disqus étant le premier coupable à désigner, mais ce n’est pas un jugement définitif) ajoute Google Analytics en tracker. J’ai horreur qu’on me la fasse à l’envers, capter des infos en traître (je n’étais pas au courant de ça), je vais chercher le coupable et je vous tiendrai au courant du fond de l’affaire.

Les publications

Pas besoin de faire un dessin ? Allez si, j’avais du temps à perdre pour compter les articles, voilà un résumé de la fréquence de publication mensuelle depuis le début de l’année :

 frequence_articles

On constate l’influence d’avoir retrouvé un travail, un vrai, et des contraintes notamment de transport qui vont avec. Les priorités étant quand même plus « IRL », ne vous attendez pas à un grand bouleversement de ce côté-là. Je publie toujours soit si c’est d’actualité (attentats, Ubuntu Party), ou quand je suis content de ce que j’ai pondu (quand c’est prêt qu’ils disent chez Debian).

J’espère quand même avoir un peu plus de temps, ne serait-ce que pour tester ou concevoir des trucs qui pourraient vous plaire, toujours dans des domaines variés évidemment; et la vulgarisation reste aussi de la partie.

« L’avenir toujours si clair pour nous était devenu comme une autoroute sombre la nuit… »

Non pas que ça va empirer (la situation du pays je dis pas), mais je ne vais pas m’avancer à vous dire que je vais publier plus, que je vais trouver demain matin comment me passer proprement de Disqus pour que vous puissiez commenter avec les mêmes avantages (et sans JetPack). La seule chose que je peux dire, c’est que je cherche comment rendre le thème encore plus léger, mieux optimisé (un peu trop de JavaScript à mon goût), sans sacrifier la lisibilité. Ça va prendre du temps, il me faut un environnement de test, et alors que je pensais que le thème était « mort », j’ai eu une mise à jour pas plus tard que ce jour. Si je suis vraiment feignant, je changerai peut-être carrément de thème. J’essaie de toute façon de réduire le nombre d’extensions qui dépendent d’autres services, ce qui ne fait jamais de mal, y compris d’un point de vue sécurité.