Eh, le blog a deux ans !!!

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
closeCet article a été publié il y a 5 ans 3 mois 24 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées, les commandes ne sont peut-être plus valides.

J’ai même pas fait attention cette année, mais le 21 Septembre 2013, je lançais le blog, un peu en catastrophe certes, mais il me fallait un support pour parler de migration MySQL vers MariaDB, étant à l’époque le moins occupé pour le faire en premier (toujours réfléchir avant de lancer des défis idiots). Bref, en deux ans, il s’en est passé des choses, et comme j’ai la flemme de bosser sur les autres brouillons, voyons un peu comment a vécu le blog.

Visuellement : un ravalement par an (ou presque)

J’ai choisi un thème un peu à l’arrache au départ, mais j’avais déjà une idée précise en tête, et le nom du thème traduit bien cette idée : Responsive. Il fallait que le contenu soit facile à lire sur mobile, et à l’époque, je me trimbalais toujours mon HTC One S avec son petit écran de 4.2″ en 540*960 pixels. Et ça m’a suffi pendant longtemps mine de rien, puisque je n’ai changé qu’en début de cette année, pour quelque chose de plus aéré, plus agréable à lire (en tout cas personne n’est venu se plaindre, à part ceux qui ont aussi constaté que Disqus n’aimait pas le thème), et toujours responsive 😛

Le thème n’a pas été mis à jour par son auteur depuis un bon moment. Non pas qu’il soit mauvais, il me plaît toujours, mais il y a quelques optimisations qu’on peut faire encore dessus, donc je pense qu’un jour qui ne sera pas fait comme un autre, j’attaquerais la montagne des thèmes enfants par la façade nord. Et ça permettra de virer une ou deux extensions, sans parler de la sécurité que je pourrais ajouter avec des fonctions avancées de WordPress.

Les plugins : le bordel

Au niveau des extensions, ça aura été plus animé. Et pourtant, j’essaie de garder une quantité la plus congrue possible.

Il m’aura fallu une petite semaine après l’ouverture pour me tourner vers Disqus pour les commentaires à l’époque. Ma principale problématique était de pouvoir gérer des commentaires, notamment les abonnements pour suivre les conversations sans avoir à retourner en permanence sur les articles, et surtout, à l’époque le blog était hébergé sur un système qui ne savait pas envoyer de mails, malgré de nombreuses tentatives pour réparer la fonctionnalité pourtant pratiquement de base sur toute installation serveur qui se respecte.

Très vite s’est posée la question des boutons de partage pour les réseaux sociaux. J’ai présenté la variante pour le forum SMF, sans tracking, basé sur ce que j’ai ajouté sur WordPress. Un travail que j’ai réalisé pour le forum de mon équipe (même si celui-ci vivote plus qu’autre chose actuellement). Ces boutons ont nécessité un plugin pour les afficher où je voulais. Je ne vous le conseille pas pour l’instant, il n’a pas été mis à jour depuis deux ans, je vais peut-être regarder pour le changer, quand j’aurais récupéré la capacité d’avoir un environnement de test.

J’ai mis pratiquement deux mois avant de trouver une solution qui me convenait pour poster automatiquement les articles sur Twitter à leur parution, le seul réseau social où j’ai un compte. Solution qui, après l’avoir présentée deux fois (la deuxième pour présenter la republication d’anciens articles, fonction fraîchement ajoutée), m’a valu de la part de l’auteur une licence « pro » gratuite. Bon, la plupart des fonctions additionnelles sont pour Facebook, mais c’est pas grave, j’ai apprécié le geste, surtout que le contact avec le support m’a permis de lever un bug lors de la mise à jour chez moi 🙂

Au mois de Juin 2014, j’ai changé mon plugin de coloration syntaxique/présentation de code source (avec les conseils de Julien Hommet) suite à un problème de compatibilité de l’ancien. L’occasion de repasser sur tous les articles pour vérifier que l’affichage fonctionnait toujours.

J’ai installé Piwik au mois de Juillet 2014. J’ai d’ailleurs dans les cartons un billet pour revenir sur un an de statistiques, mais c’est long, très long, et j’ai très peu de temps à lui consacrer. Sinon rien à dire, il a toujours fonctionné parfaitement.

En Décembre 2014, je vous expliquais comment « localiser » les fonts Google pour ne plus avoir à réinterroger en permanence le géant étasunien grâce à Laurent Napias. Et ça parait anodin comme ça, mais en dehors des questions liées à la vie privée, garder les polices sur le domaine de votre site permet de limiter les requêtes DNS externes, qui peuvent gréver les performances.

J’ai aussi utilisé une extension pour virer les Query Strings, pour que plus d’éléments du blog puissent rester dans votre cache et donc améliorer la vitesse de chargement.

Je ne sais plus quand et je ne voyais pas d’intérêt d’en parler, mais j’ai aussi dû changer de plugin de personnalisation de l’éditeur du backoffice WordPress suite à une mise à jour majeure de celui-ci. Rien n’a changé pour vous, mais pour moi, c’était vital de pouvoir ajouter et supprimer certains boutons. Pour ceux que ça intéresse quand même c’est WP Edit.

Et les dernières en date, celles qui ont permis au formulaire de contact de voir le jour. Une pour le formulaire lui-même, l’autre pour le captcha qui l’accompagne. Un peu dommage, mais je n’ai pas trouvé de solution propre et autonome (les solutions qui reposent sur reCaptcha demandent à utiliser une clé, et il faut donc s’inscrire pour utiliser ce qui devient donc un service).

J’avais prévenu, c’est le bordel.

La régularité ? C’est quoi ce mot ?

En effet, en dehors de la période « faste » où je tenais un article tous les deux jours (l’unique Cyrille Borne m’avait d’ailleurs décrit comme prolixe dans son article sur le meilleur des mondes — que je vous conseille d’ailleurs), puis un tous les trois jours, on peut dire que c’est l’anarchie totale, encore plus ces dernières semaines depuis que j’ai mis les deux pieds à l’étrier pour mon nouveau job.

J’essaie encore de m’organiser un peu mieux pour revenir à un rythme plus régulier, même si ça doit être un billet par semaine. Mine de rien, on est passé sans que je le sache à deux cents articles publiés (c’est le deux cent unième que vous lisez en ce moment). Tellement à faire, et si peu de temps…

Les sujets ? Variés, c’est le moins qu’on puisse dire

Même si bien évidemment c’est resté autour de l’informatique pour la grande, très grande majorité, il m’est arrivé de dériver grandement de ma ligne éditoriale imaginaire pour évoquer tantôt le tutoiement, le débat autour des attentats du mois de Janvier, ou même, incroyable, une critique de cinéma. Et en dehors des attentats, j’ai bien aimé faire une pause techno pour « travailler » un peu mon écriture sur d’autres sujets que la tech.

J’ai même fait deux ou trois critiques de jeu vidéo. C’est un domaine que je serais peut-être amené à refaire, ça fait longtemps, et je recommence à jouer un peu après avoir ressuscité mon PC de jeu (moyennant quelques amputations), grâce à Tom23. Allez je balance un peu de teasing, ça sera certainement sur Homesick, que je viens de terminer.

Sinon, ça a causé OS (avec ma migration de Windows à Linux notamment), de Web, beaucoup (Firefox mon amour), de mobilité, avec naturellement principalement de l’Android mais pas que, un peu de démontage de matériel (j’ai toujours la Megadrive à désosser, tiens), on a causé sécurité, vie privée (les disques durs que j’ai vu passer ou l’affaire du Celebgate), base de données, astuces diverses et variées (comment convertir du FLAC pour son autoradio, Youtube-dl pour le salon), certains sujets sont découpés en séries, pour vous éviter la nausée…

Depuis un an, j’ai mis un peu plus l’accent sur la vulgarisation, ce qui m’a valu un remerciement entre autres de la part d’un confrère blogueur, Genma, qui œuvre aussi pour la démocratisation de l’univers informatique (et bien plus que moi en fait), bien qu’il soit plus porté sur les questions de vie privée, et il a tout à fait raison (il faut malheureusement habiter sur la région parisienne pour profiter de ses cafés vie privée). Je ne compte pas arrêter, la série des termes expliqués attend encore de voir traité certains domaines, le prochain, ça sera le jeu vidéo. J’ai aussi quelques idées pas nécessairement évidentes à coucher sur le papier numérique, donc pas la peine d’en parler, comme je l’ai évoqué plus haut, avec un rythme chaotique de parution, pas la peine de tirer des plans sur la comète, les brouillons peuvent rester très longtemps dans cet état chez moi.

Et puis pas question d’abandonner les billets qui grattent les joues à cause d’une barbe de trois semaines (trois mois ?), ni non plus ceux qui paraissent « avancés » mais au final peuvent servir à beaucoup de monde, débutants comme confirmés. Le prochain sera d’ailleurs à destination de Windows, qui leur permettra de retrouver une fonctionnalité qu’on peut déjà avoir sous Linux, en tout cas je l’avais sur KDE, et je vais chercher à la récupérer sous XFCE.

L’audience : je savais que ça allais s’améliorer, mais pas à ce point (ou pas aussi vite)

En effet, même si je n’ai pas les chiffres depuis le début, on peut dire que sans vraiment me faire de pub au delà de Twitter et de mes 150 abonnés d’alors, il n’était pas étonnant d’avoir peu de visites. Mais certains de mes articles ont commencé à faire du bruit, d’autres, sans que je fasse plus d’efforts que ça, ont été super bien référencés sur Google (je pense notamment à OpenELEC, qui semble un sujet populaire sur le dealermoteur de recherche du Web). Et il n’est pas rare que certains de mes articles ressortent en première page.

J’ai eu le droit aussi à deux mises en avant qui ont mis à l’épreuve la solidité de l’installation, et de Xhark qui tient le Blogmotion, et la dernière en date de Korben qui a partagé mon reportage photo sur la NES. Depuis ce temps-là, la répartition des visiteurs a complètement changé, puisque maintenant je vois une bonne partie du trafic venir certes toujours de Google, mais maintenant, StumbleUpon est entré dans la partie.

Également, et c’est peut-être là ce que j’apprécie le plus, beaucoup de personnes viennent sur mon blog à partir de leur lecteur de flux RSS, et ça, même si maintenant les articles sont présents dans leur intégralité. Beaucoup utilisent leur propre logiciel, installés par leur soin, d’autres utilisent des services en ligne, certains carrément celui de leur Freebox Revolution, bref, on utilise de la techno ouverte la plupart du temps, ça fait zizir.

Mais quelque soit l’origine du chemin qui vous a conduit ici, et pour beaucoup à y revenir, je vous remercie de l’intérêt que vous portez à ce que j’écris. Si au départ je voyais surtout le blog comme un bloc-notes, j’ai vite compris qu’il pouvait servir d’arme de transmission massive de savoir (oui, j’y vais un peu fort sur le massif). Et n’oubliez pas : les articles sont en Creative Commons, vous avez le droit de les réutiliser ailleurs, tant que vous me citez (pensez à me prévenir, c’est toujours sympa, je ne passe pas non plus mon temps à chercher qui parle de moi), et tant que vous ne cherchez pas à les vendre 😀

Un petit chiffre : depuis le mois de Mars, on reste à plus de 6000 visites par mois. Au delà des visites, je pense que je vais dans le futur me reposer sur le nombre de pages vues, qui selon moi reflète mieux la visibilité du contenu, certains visiteurs n’hésitant pas à rester plus d’une heure et parcourir plusieurs articles d’un coup. Ça serait marrant d’ailleurs de faire un comparatif nombre de visiteurs/nombre de pages vues dans le temps 🙂

Vers l’infini et au-delà (ad lib)

Les gros changements à venir se feront très certainement sous le capot. Je cherche encore l’offre la plus sympa question serveur dédié sans que ça me coûte un bras (j’ai encore des dettes à rembourser), histoire de monter mon « cloud perso », et donc me concocter une VM d’hébergement aux petits oignons pour le bébé. Sans parler que je pense de plus en plus sérieusement à me coller un Varnish en plus, juste histoire de me faire encore plus la main (et pas seulement sur ceux des clients). Et pourquoi pas, si j’isole vraiment le blog, passer à HHVM direct, juste pour lui. Les autres auront toujours PHP-FPM (avec des pools bien configurés À LA MAIN, parce qu’ISPConfig c’est de la merde !!!).

Comme je l’ai dit, je vais tenter aussi de m’attaquer aux thèmes enfants, et maintenant que j’ai récupéré une grosse bertha fonctionnelle et surpuissante, je vais pouvoir remettre en service ma vm d’hébergement test (celle qui avait servi pour HHVM, et l’installation du nouveau thème). Bref, il faudrait que j’habite sur Mars, où les journées sont plus longues, ce qui me laisserait plus de temps libre pour faire tout ce que j’ai envie de faire.

Et sinon, je continuerai aussi à partager les articles francophones que je pense d’intérêt (et que je n’ai pas besoin d’écrire du coup). N’ayez pas peur si vous ne lisez pas tout, je mélange souvent le technique et le plus abordable (voir sociétal, quand on parle de vie privée et plus largement de libertés fondamentales). Il y a généralement toujours un article qui vous intéressera 🙂

le plus récent le plus ancien
Notifier de
Gilles
Invité
Gilles

S’inscrire à reCaptcha / Google caymal, dixit le gars qui impose Discuss et son inscription pour commenter.

lavachelibre
Invité

Bon anniversaire le blog et bravo pour ton travail 😉

fred
Invité

Bon anniversaire au blog et bravo pour la qualité de tes articles ! 🙂

Baptiste Jerome
Invité

Joyeux anniversaire Mr dont je découvre le blog via le célèbre et influent Fred Bezies.
(faut ajouter une bougie au gateau d’anniversaire ;).