Note de service : petits ralentissements à prévoir

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
closeCet article a été publié il y a 3 ans 9 mois 13 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées, les commandes ne sont peut-être plus valides.

Vous l’aurez remarqué, pas de nouveau billet hier soir comme ça aurait du se produire à 18h (en semaine, et 10h30 le dimanche). Non pas que j’ai arrêté d’écrire, mais aucun brouillon n’est terminé, et la file d’attente est vide. Ces deux dernières semaines, j’ai passablement ralenti mon utilisation de l’ordinateur, parce qu’en famille, avec des amis, ou sur la route, ça le fait moyen. C’est là qu’on se rend compte de l’importance de certains choix, à commencer par le rythme de publication, mais pas que.

Voyons voir… c’était dans le billet sur les évolutions. Celui-ci en est donc un autre. Dans « l’ancien » billet donc, je faisais le tour de l’audience, de la plateforme, du rythme et des sujets de publication. Comme on dit, on ne change pas une équipe qui gagne, alors voyons où on en est.

Plateforme : RAS (ou presque)

La machine est dans le même état qu’au mois de Mars. Enfin, d’un point de vue logiciel en tout cas. Par contre, y’a du boulot : un disque dur qui est en train de lâcher, la vitesse de transfert vers l’espace de backup OVH qui plafonne à 10Mo/s… Bref, ça va couper chérie, parce que ça risque de prendre du temps.

Du côté logiciel, on a tenté la mise à jour Jessie du VPN. Résultat : la machine est bien sous Jessie, sauf son noyau, qui reste en 3.2, soit celui de Wheezy. En effet, la magie du partitionnement automatique de l’installateur Debian et l’insouciance d’Arowan (qui s’est chargé de l’installation des VMs), font qu’on n’a pas assez de place pour terminer la mise à jour et donc l’installation du noyau cuvée 2015. Moralité, le passage de la VMs d’hébergement à Jessie attendra, parce qu’elle est atteinte d’un mal analogue (moins de partitions, mais toujours aussi petites). La correction du problème va me prendre un peu de temps parce que j’ai la grosse flemme de tout réinstaller. Et puis documenter la résolution d’un tel problème peut faire un bon article 😛

Sinon, d’ici quelques semaines je compte définitivement tester les thèmes enfants, histoire non seulement de verrouiller quelques fonctions, mais aussi en ajouter d’autres. Vous ne verrez pas nécessairement la différence, seulement, et notamment pour quelques fonctions simples, ça permettra de supprimer une ou deux extensions à WordPress, ce qui ne peut pas lui faire de mal.

Audience : BOUM

En effet, et ce même si le mois de Mai s’annonce déjà plus calme, à moins d’un autre chambardement, le mois d’avril a été une explosion, la « faute » à un partage d’un des articles sur un des sites de Korben, et donc sur Twitter. En effet, c’est qu’il est célèbre le barbu chef de l’Internet, et j’ai donc du encaisser en une heure ce que j’avais l’habitude de voir passer en une journée. Double effet Kiss Kool : mon site s’est vu aussi partagé sur StumbleUpon, une sorte de réseau social des surfers, ce qui a contribué à « conserver » une audience plus haute qu’avant.

Petit récap depuis la mise en place de Piwik

Petit récap depuis la mise en place de Piwik

Du coup, la part de visites venant de Google est tombée, à son plus bas, à 25%. Là, on est revenu à 50%, à comparer aux 70% de Mars. J’ai remarqué aussi que de plus en plus de monde poussait mon flux RSS dans leurs agrégateurs, ça fait plaisir, puisque ça veut dire des visiteurs réguliers. Un plaisir que j’analyserais à l’occasion dans un autre billet aussi. Évidemment, encore merci 🙂

Côté appareils, c’est devenu l’anarchie du coup. Je sais pas si c’est la détection de la résolution qui a merdoyé chez Piwik, mais c’est devenu la jungle, encore plus que la dernière fois. Tant que ça s’affiche bien partout, comme me l’a dit Google, tant mieux, c’est aussi pour ça que j’avais choisi ce thème.

Publications : ça va freiner un peu

En effet, toujours sans travail mais avec une vie sociale « physique » un peu plus fournie (traduisez IRL pour les drogués du Net), j’ai remarqué qu’il était difficile de tenir le rythme d’un article tous les deux jours. Je pense donc repasser à un tous les trois jours, mais là, au moins pour cette semaine et peut-être la semaine prochaine, ça risque encore d’être anarchique. Dans tous les cas, j’ai encore suffisamment d’articles en cours et d’idées même pas encore matérialisées sous la forme d’un brouillon pour voir venir et rétablir « la routine ».

Côté sujets, c’est toujours varié, mais je dois admettre une chose, la colère provoquée par la récente actualité politique, à savoir la fin de la démocratie française, m’a scié les doigts : impossible d’écrire quelque chose de compréhensible, structuré, respectueux malgré tout (parce qu’on peut être critique sans être un connard prétentieux fini), tant les insultes et les pensées négatives fusaient. Ça retombe un peu, mais ce n’est pas fini. Cet éloignement de l’ordinateur les cinq derniers jours m’a fait du bien, même si l’on en connaît les conséquences :

Donc finalement, j’en parlerais probablement peu de ce sombre futur totalitaire, et d’autres bien plus talentueux que moi écrivent ou en parlent déjà dans les médias, à l’image de notre Tristan Nitot, que je vous conseille vivement de lire et écouter sur le sujet, si ce n’est déjà fait. Vous n’êtes donc pas seuls.

En résumé, je ne lâcherais pas, juste pour faire mentir Cyrille Borne avec sa mort annoncée régulièrement de la blogosphère française (bisou). Juste je comprend un peu mieux Philippe Scoffoni et son besoin de ralentissement (bisou aussi).

Et le futur, encore…

J’ai toujours pas « bouclé » la vidéo sur Stylish, vu que j’étais absent ces trois dernières semaines, mais je pense la mettre en top priorité (pourquoi pas le prochain article tiens). J’ai bon espoir d’arriver à corriger le tir sur les partitions des VMs sans avoir à tout réinstaller (de la bonne intervention de barbu comme on aime), et donc terminer la migration à Jessie. J’ai d’autres idées aussi, notamment comment faire cohabiter correctement une machine virtuelle Windows Server sur un hôte Linux (avec KVM évidemment, et dans mon cas la libvirt). Je vous l’ai dit, j’ai un sac plein de diamants bruts, mais je compte bien les tailler avant de les montrer au public.

Bref, ça va vivre, mais avec un autre rythme.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
ToEvenStay Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
ToEvenStay
Invité
ToEvenStay

Salut Seboss , Ah et bien c’est dommage pour la cadence des articles 🙁 Mais bon effectivement il n’y a pas que l’ordinateur profite bien à l’extérieur alors et si tu pourras nous faire un article avec l’évolution des stats avec piwik . Sinon effectivement moi je te suis via le flux bien plus pratique pour voir quand sort un artcile et voir ce qui nous intéresse .