Quelques liens en vrac et en français, 23° édition

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Encore et toujours de la lecture, je sais, je suis infatigable (à défaut d’écrire ou d’expérimenter, d’ailleurs plutôt dans l’autre sens). Ceci dit, dans ce numéro, se trouve certains résultats de mon ménage dans mes marque-pages, donc pas taper sur l’age des articles 🙂

L’ouverture des brevets de la recherche, un tabou pour l’Open Science ?

Alors que le mouvement vers une plus grande ouverture dans le partage des travaux de recherches scientifiques prend petit à petit de l’ampleur, en France il reste encore un vrai problème avec l’approche des brevets qui pourraient pourtant permettre à des universités de tirer un revenus ? Comme tout ce qui est réflexion sur le juridique, je préfère laisser la parole à de vrais experts 🙂

Optimisez votre système Linux avec Stacer

Un logiciel user-fridendly pour faire quelques opérations de maintenance, surtout sous Linux où en temps normal on trouve une tétrachiée d’astuces indépendantes en ligne de commandes, c’est pas cool ? Bon ceci dit, y’a certains travers (genre le clean de mémoire cache, pas nécessairement pertinent, ou la liste des paquets, beaucoup de dépendances qu’il ne faut pas supprimer), mais c’est quand même appréciable, et pas moche en plus. Après faut accepter une application node.js sur sa machine.

Nano pour les nuls

J’ai beau être devenu un inconditionnel de Vim, mes premières années de manipulation sous Debian se sont faites avec nano, et il faut reconnaître que pour les gens qui débutent, ça reste un logiciel très abordable qui ne manque pourtant pas de fonctionnalités.

Bien utiliser git merge et git rebase

Parmi mes lectures pour mieux appréhender Git, ce magnifique outil de gestion de code source, je suis tombé sur cet article qui donne quelques pistes sur la bonne utilisation de certaines options de git.

Changer le nom de l’utilisateur root de MySQL

On ne le dira jamais assez, si vous pouvez changer dès que possible les comptes d’administration par défaut de vos téléphones, box, appareils, bases de données, faites-le. Ici, c’est pour le fameux compte root de MySQL que vous est présenté la manipulation.

Le protocole HTTP

Un peu vieux et très long, cet article est pour autant toujours d’actualité vu qu’HTTP2 n’est pas encore disponible partout (et quand je vois le mal que j’ai eu à l’activer chez moi, vous allez encore voir du HTTP1.1 pendant des années mes cocos). Très pratique pour vraiment bien connaître le protocole qui est en passe de régir vos vies (puisque tous les services web l’utilisent, et l’on est amené à en utiliser de plus en plus).

Contourner l’authentification Linux en éditant le GRUB

Cette manipulation est avant tout pratique non pas pour détourner un système, mais surtout pour le dépanner quand son démarrage normal ne fonctionne plus. Du genre, vous avez pété le fichier de configuration des sudoers, et du coup impossible de passer root direct (puisque le compte n’est pas accessible par défaut, par exemple sur Ubuntu).

Comment maximiser les performances d’Nginx

A l’image de n’importe quel logiciel, Nginx n’est pas forcément au mieux de sa forme dans sa configuration par défaut. Ce billet est donc diablement intéressant et surtout qui propose des annexes en français d’aussi bonne qualité. A garder dans sa trousse à outils lors d’une enquête sur les performances nginx.

Linux : booster les accès en lecture à vos disques

Pareil que pour Nginx juste avant, notre bon vieux noyau peut être paramétré pour tirer le maximum de son environnement, pour peu qu’on y consacre un peu de temps. Et parfois avec des options très simples, bien que pas évidentes à deviner.

Mangez de la regex

Un des guides les plus intéressants que j’ai pu lire (et pourtant les regex continuent parfois de me résister), disponible dans plusieurs langues dont l’anglais et le français, et c’est disponible sur Github, donc hésitez pas à cloner ou à contribuer si vous en avez les capacités 🙂

Le point de montage du pseudo système de fichiers du noyau

J’ai eu toutes les peines du monde à écrire un tel article sur /proc, avant que je retrouve au tréfonds de mes archives cette page de wiki décrivant, avec au moins autant de clarté que ce que je cherchais à obtenir, le contenu et le fonctionnement de ce « dossier » très particulier de l’arborescence sur un système Linux.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des