Corebird, un bon client Twitter sous Linux

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
closeCet article a été publié il y a 3 ans 8 mois 16 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées, les commandes ne sont peut-être plus valides.

En dehors de l’application Twitter sur Mobile, jusqu’ici je n’utilisais que la version « Web » du réseau social, dans un onglet épinglé dans Firefox. Problème, sa lourdeur fait rapidement exploser les compteurs du côté de la consommation mémoire et CPU, au point de devoir fermer le navigateur et le relancer. Mais ça, c’était avant.

Au hasard de ma timeline et de mes abonnements, un jeune gaillard, Angristan, m’a fait découvrir Corebird. Il est vrai que le monde des applications « Desktop » est assez pauvre, et ce, quelque soit le système que vous utilisez. La faute à Twitter évidemment, qui veut rester assis sur son API pour la monétiser un max. Mais Corebird est vraiment pas mal, même s’il n’est pas parfait.

NB: J’ai écrit cet article après la sortie de la version 0.9, et la version 1.0 est sortie entre temps. Malgré la relecture, si jamais vous voyez quelque chose qui ne « colle pas », hésitez pas à me le signaler 🙂

Installation

L’article d’Angristan couvre les besoins pour les principales distributions. À noter que le paquet AUR est maintenu à jour, par contre, la compilation prend un peu de temps. Si comme moi vous passez par Yaourt, ça sera une formalité :

compilation

Au premier lancement, on vous demandera un code PIN. Le bouton pour obtenir ce compte vous redirigera sur la bonne page chez Twitter, et affichera un gros code à huit chiffres (je crois, ou sept, désolé j’ai oublié de vérifier avant d’écrire). Corebird fera alors partie des applications autorisées à accéder à votre compte. Et il commencera alors à récupérer les données de celui-ci, à remplir la timeline, etc…

Des fonctions très proches de l’application Web

Corebird utilise GTK3 pour construire son interface. Sous Gnome 3 ça sera parfait, cependant j’utilise KDE, mais ce n’est pas si grave. Cerise sur le gâteau, j’utilise un thème sombre, ce qui peut vous paraître étrange vu le thème du blog, mais quand vous passez la journée sur l’écran, c’est grave appréciable. Même si j’utilise le thème Breeze Dark pour KDE, il n’existe pas d’équivalent GTK, j’en reste donc à Oxygen-GTK, et ce n’est pas choquant au final.

corebird-timeline

Et on peut voir que c’est assez classe. Déjà, ça respecte mes couleurs, j’aime ça; et donc ça respectera les vôtres. Le bouton en haut à gauche permet d’afficher la liste des comptes paramétrés, car on peut très facilement en gérer plusieurs. Chaque compte de la liste dispose d’un bouton pour en modifier les réglages : nom, adresse, description, et actualisation au démarrage de l’application. À côté du bouton, un autre pour le supprimer. Attention, ça ne supprime pas l’autorisation d’accès dans votre compte Twitter, il faut aller sur le site pour révoquer Corebird dans ce cas.

La barre sur le côté permet d’accéder respectivement à la timeline, aux mentions, aux favoris, aux messages directs/privés, aux listes, aux filtres (permet d’accéder aux comptes bloqués), et à la recherche. Le bouton avec le crayon permet évidemment d’écrire un nouveau Tweet. Et comme pour l’application web ou mobile, il suggère les comptes en fonction de vos abonnements. Le bouton « < » permet de revenir à une « page » précédente. Chaque changement de page se fait avec une animation légère, mais classe, un peu comme l’application mobile.

Quand on survole un tweet, la barre d’outils apparaît pour vous permettre de répondre, retweeter, « favoriser », et la petite flèche permet d’ajouter « citer » (ce que ne permet pas l’appli web) et afficher les détails. Quand on a cliqué sur un bouton, il reste affiché par dessus. Je ne sais pas si c’est que chez moi ou pas, mais ces boutons apparaissent par dessus la date des tweets, dommage. Corebird supporte maintenant les images/vidéos  multiples dans les tweets. Avec la version 1.0, cette barre a disparu. Par contre, on affiche maintenant les détails d’un tweet d’un seul clic par défaut, avec la barre d’outils « kivabi1 », donc on n’a qu’un clic de plus à faire qu’avant, ce qui n’est pas grave. Petit raffinement, un clic simple sur une image dans un tweet la fait apparaître en grand par dessus. Pareil pour les vidéos, le temps d’afficher son téléchargement, et ça lit.

corebird-image

Double-cliquez Cliquez sur un tweet, et son détail s’affiche en grand. S’il a un historique et des réponses, elles s’afficheront respectivement au dessous et au dessus, de la même façon que dans l’appli Web. J’ai l’impression de répéter, mais c’est un gros plus pour ne pas perdre les nouveaux arrivants, les réflexes sont pratiquement les mêmes du coup.

corebird-detail

Aussi, la surprise, j’ai droit à une notification dans le centres de notifs KDE, même si le bouton qui permettrait de se rendre dans l’application n’affiche (et ne fait) rien. Toujours sympathique.

Tout n’est pas parfait

En effet, je ne trouve aucun menu pour paramétrer « finement » l’application elle-même. Aucun réglage pour gérer le délai de mise à jour de la timeline, ou tenter de manipuler un peu l’interface (du style, multi-colonne pour multi-comptes). Y’a bien un bouton « roue crantée » qu’on ne voit pas sur les captures mais qui est apparu au deuxième lancement, ça permet un semblant de réglage des notifications, mais c’est pas Byzance.

Ce manque est assez criant, notamment parce que la page des mentions ne fait pas apparaître les retweets et favoris vous concernant, contrairement aux applications « officielles ». J’ai les mails pour ça, mais ça aurait été un gros plus de les avoir dans l’application, dans le même encart. J’ai beau avoir fouillé le dossier ~/.config/corebird, les paramètres et les comptes sont enregistrés dans des bases SQLite, mais leur parcours n’a pour l’instant rien donné.

corebird-comparo-notif

Ensuite, certainement dû à mon installation, j’ai quelques légers bugs, de manière aléatoire, je ne peux plus « scroller » à la molette, et les clics sur les liens ne fonctionnent plus non plus. Ça revient comme ça s’est barré, mais voilà, j’ai tendance à torturer GTK sur mon poste pour que ça colle à KDE, donc c’est vraiment mon cas à moi, ce n’est pas à prendre en compte pour votre installation.

Dernier point qui pourrait vous rebuter, je n’ai pas trouvé comment passer l’application en français. Avec la version 1.0, l’application est en français sans que je ne fasse rien de plus que mettre à jour. Le projet existe dans Transifex, bien qu’incomplet, donc j’ai terminé le boulot, c’est peut-être lié 😛

D’autres applications existent

Gwibber, Choqok, TTYtter (en lignes de commandes), Turses (ligne de commandes, avec Ncurses), les autres options sont nombreuses pour gérer ses comptes de réseaux sociaux avec des applications; car certaines d’entre elles gèrent plus d’un réseau. Mais pour les avoir pratiquement toutes testées, Corebird est vraiment la plus sympathique à mes yeux, malgré ses petites imperfections. Et ça permet de garder Firefox sous contrôle, qui sinon n’hésite pas à s’emballer. Vu comment je lui rentre dedans lui aussi, c’est appréciable. Je n’ai plus besoin de le redémarrer toutes les deux heures 🙂

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
wilfried-18Angristan Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Angristan
Invité

Il y a Turpial aussi qui est sympa 🙂

wilfried-18
Invité

le mono colonne me rebute a utiliser ce logiciel bureau peux etre que c’est du a l’utilisation « seesmic » ou encore , tweetdeck durant mes années windows , maintenant j’utilise hootsuite via le web exclusivement sur le pc , sinon sur android c’est une autre histoire.