Quelles extensions pour Firefox ?

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
closeCet article a été publié il y a 4 ans 7 mois 24 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées, les commandes ne sont peut-être plus valides.

ATTENTION : cet article est largement dépassé. Pensez à regarder les billets plus récents sur Firefox que j’ai pu faire, il y en a grosso modo un par an. D’ailleurs Firefox 57 est sorti et entraîne pas mal de changements, vous pouvez relire mes conseils à ce sujet. Un autre article pour parler plus longuement du navigateur devrait sortir d’ici la fin de l’année.

Ou comment rappeler que Firefox c’est le bien ? Les possibilités d’extensions de Firefox sont nombreuses, un peu trop dirons certains. Le fait est qu’on peut en faire ce qu’on veut ou presque. Petit état de ce que je conseille et de ce qu’il est possible de faire. Évidemment si possible testé par mes soins.

Si vous utilisez la version 29 ou supérieur de Firefox, le menu se trouve à droite de la barre d’adresses/recherche; en cliquant dessus, vous avez un bouton « Modules ». C’est par là qu’on pourra chercher et installer tout le bousin. Si vous n’utilisez pas encore Firefox mais encore cette horreur de Chrome (et d’après les stats du blog, c’est trop souvent le cas), je ne peux que vous conseiller de vous libérer de Google (un peu).

Attention : En fonction des extensions installées et/ou activées, la consommation de mémoire peut s’envoler, malgré les progrès qu’ils font régulièrement, nécessaires à l’adaptation sur mobile. À vous donc de ne pas en faire trop non plus 😉 Par contre, sauf mention contraire, vous pouvez utiliser ces extensions quelque soit votre plateforme, de Windows à Linux en passant par Mac OS X, voire parfois même Android !

Moi, le présent

Déjà, qu’ai-je sur ma propre machine ? Contrairement à ce que vous pourriez penser, pas tant que ça. Voyons voir :

  • Adblock Edge : Incontournable bloqueur de pubs. Pourquoi pas Adblock Plus, régulièrement recommandé ? Depuis que celui-ci est géré par une entreprise, sa neutralité (notamment face à Google) est plus que compromise, et moyennant finances Adblock Plus laisse passer beaucoup de contenus envahissants. Néanmoins les publicistes utilisent de plus en plus de méthodes pour le moins douteuses (le polymorphisme est utilisé par les virus pour se cacher, un peu comme le SIDA) pour contourner les bloqueurs de pubs. Pour votre plus grand malheur, et celui des « amis qui s’y connaissent » qui devront se taper nettoyage sur nettoyage de malwares.
  • Flagfox : Ce petit addon vous permet d’afficher un drapeau à côté de l’adresse du site web que vous visitez. Vous verrez à quel point il y a peu de choses qui se trouvent en France au final. Et nos chers FAI de pleurer parce que leurs clients vont à l’étranger chercher du contenu…
  • Secure login : encore une « petite » extension, mais qui rend des services diablement pratiques. Reproduisant le comportement de la baguette magique de feu Opera (versions jusqu’à 12), elle ajoute un bouton qui apparaît à côté de la barre des taches. Celui-ci s’illumine et encadre en jaune les champs de formulaire login/mot de passe lorsqu’il les connaît (en fait, lorsque Firefox les connaît). Un clic sur le bouton, ou un raccourci clavier personnalisable permet de remplir automatiquement le champs, si vous avez demandé à Firefox de les retenir auparavant.
  • WikiWand : découverte grâce à Korben, ce service permet de rafraîchir la mise en page des pages Wikipédia en les présentant avec un meilleur design. Le contenu est strictement identique, et fonctionne pour toutes les langues de Wikipédia. L’extension détecte les liens vers Wikipédia et les change pour les rediriger vers wikiwand.com qui va scanner la page demandée.
  • Backspace Enabler : destinée uniquement à la version Linux, elle permet de rétablir le comportement de la touche de suppression (le retour arrière) pour afficher la page précédente. Sous Linux manifestement on désactive car c’est censé être buggé. Mouais, la preuve que non. À part que ça introduit un autre bug : dans la page « about:config », la touche ne fonctionne plus pour supprimer des caractères dans le champ de recherche.

Occasionnellement j’active deux extensions supplémentaires : SQLite Manager qui sert à manipuler des bases de données sqlite, et Word count tool qui comme son nom l’indique permet de compter le nombre de mots d’un texte. Je vous laisse deviner pourquoi je m’en sers.

firefox-ext-list

Vous voyez, j’ai pas menti 🙂

Moi, le passé

Et c’est tout. En fait, au fil du temps, soit certaines extensions ont été intégrées à Firefox, soit j’ai changé d’outil pour ce que je faisais. Parmi les retraitées, je citerais :

  • Flashblock : Aussi bien efficace pour les pubs que pour les vidéos flash et silverlight qui se chargent toutes seules. Inutile depuis l’ajout de l’activation à la demande des plugins.
  • FireFTP : client FTP/SFTP. Sous Windows, avec la gestion de serveurs plus poussés, je me suis tourné vers WinSCP, que je trouve plus ergonomique. Sous Linux, j’utilise Filezilla (qui existe aussi sous Windows).
  • DownThemAll : permet de « remplacer » le gestionnaire de téléchargements avec une foule de possibilités, car il faut reconnaître que celui par défaut fait le strict minimum. Mais déjà sous Windows, j’avais fini par me passer de lui (lors de liens multiples j’utilisais jDownloader), et sous Linux, wget est le remplaçant idéal (un outil de pirates, puisque Bluetouff a été condamné pour l’avoir utilisé sur des fichiers publics trouvés via Google).
  • Sage : un lecteur de flux RSS très complet. Je l’ai remisé pour utiliser une application web hébergée sur mon serveur perso, Leed. En Espagne, comme mon serveur était éteint, pour limiter les données transférées j’avais utilisé l’application Akregator, pour le bureau KDE.
  • Firebug : Les outils de développement web de Firefox ont intégré pratiquement toutes les options de cette extension, la rendant inutile à mes yeux. Ce n’est pas la première fois que le code d’une extension finit intégré au navigateur, mais c’est l’une des plus grosses additions de l’histoire du navigateur.
  • Ctrl-Tab : une autre fonction qui a fini intégrée. Il s’agit de pouvoir naviguer d’un onglet à un autre avec la combinaison de touches Control+Tabulation.
  • Download Status Bar : à l’époque où la barre de statut existait encore, avant que l’affichage de la progression du téléchargement ne se fasse à côté de la barre de recherche, cette extension permettait d’afficher la progression des téléchargements dans la barre de statut. Mais ça, c’était avant.
  • Video DownloadHelper : cette extension tente de détecter les flux vidéo d’une page pour vous les proposer au téléchargement. Son fonctionnement était trop aléatoire pour moi, et youtube-dl a fini de me convaincre de la désinstaller. Mais vous pouvez toujours tenter l’aventure.

Même pour ceux partiellement ou totalement intégré à Firefox, les modules cités sont toujours maintenus et évoluent à leur rythme.

Et vous, de quoi auriez-vous besoin ?

Il y a des besoins que vous aurez qui ne sont certainement pas couverts par les listes précédentes, c’est certain. C’est toute la beauté de la modularité de Firefox, on en fait à peu près ce qu’on veut. Petit florilège de ce qui pourrait vous intéresser.

  • Parmi les usages courants, le premier qui revient très souvent est la météo. Fastest Weather Forecast semble faire son boulot.
  • Pour les accrocs à Facebook, Facebook Messenger permet de se servir de la messagerie instantanée du plus grand siphonneur de données personnelles sans avoir à garder le site web ouvert dans un onglet (épinglé ou pas, comme je le fais avec Twitter). Ça je risque pas de tester pour vous.
  • Ghostery sera une extension très instructive, si vous vous posez encore la question de « mais est-ce que je suis pisté ? » Elle permet d’afficher et de bloquer les cookies, qui sont l’une des sources préférées de Google, Facebook et compagnie pour vous voler votre vie et faire du pognon dessus. Ça a pu donner des situations cocasses comme le site du monde.fr qui a publié un article traitant justement de vie privée et contenait une vingtaine de trackers différents. Ou le site de l’Élysée qui veut nous vendre du cloud souverain tout en collant des trackers de sociétés US sur leurs pages.
  • Reminderfox est une extension qu’il faudrait que je me pousse très très fortement à utiliser. Elle permet de noter des choses à faire, de poser des alertes dessus. Du super post-it sans la colle qui reste sur le bord de l’écran après 🙂

Et si je fais autre chose ?

Eh bien, si vous avez quelque chose en tête que vous imagineriez faire en utilisant votre navigateur, le site des extensions de Mozilla vous permettra de trouver votre bonheur. Faites-le savoir dans les commentaires, ça complétera l’article 😉 Vous pouvez aussi partager les extensions que vous utilisez vous-même, c’est toujours intéressant de comparer. Si vous ne trouvez pas (parce que comme moi parfois vous n’utilisez pas les bons termes), posez tout de même la question, sait-on jamais, l’un des rares lecteurs du blog ou moi-même aura peut-être une solution à vous apporter (si ça n’est pas possible dans Firefox, ça sera peut-être autre chose). Une bonne requête dans un moteur de recherche qui vous respecte pourrait aussi vous aider à trouver la voie.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Seboss666tsyr2ko Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
tsyr2ko
Invité
tsyr2ko

Bonjour,
d’abord, désolé de remonter un article ancien, mais je parcours un peu le blog antéchronologiquement,
et je voulais savoir si tu avais regardé du côté de l’option « backspace_action » dans le about:config
http://kb.mozillazine.org/Browser.backspace_action

Plutôt que passer par une extension pour ça 😉
++ et blog très intéressant, bravo