Réduire la consommation de ressources liée à la télémétrie de Windows 10

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Peu avant que je migre mon PC de boulot sous Linux, un des derniers évènements qui m’a gonflé particulièrement est une saturation du PC par un process que je ne connaissais pas, et en découvrant son rôle, ça a été encore plus rageant. Il y a tout de même une solution, tant mieux j’ai envie de dire, voyons donc ce qu’il en est.

Les symptômes

Sans prévenir, en pleine journée, un process nommé « Microsoft Compatibility Telemetry » tabasse le SSD qui est déjà bien handicapé par l’antivirus foireux qu’on nous impose au boulot. Télémétrie, la fameuse excuse de Microsoft pour collecter, sur votre dos, vos usages de vos outils informatiques, sans anonymisation évidemment parce que le ciblage des données, c’est leur nouveau pétrole. Déjà que ça me gonfle sévère, alors si en plus ça m’empêche d’utiliser mon ordinateur, à fortiori mon outil de travail, non merci.

Le traitement

Médicament 1

Il faut passer par le gestionnaire de politiques locales pour couper la chique à cette horreur. Pour ça deux techniques, soit commencer à taper « gpedit » dans le menu démarrer, soit passer par le raccourci Win+R et taper « gpedit.msc » dans la fenêtre d’exécution de programmes. Ensuite, se rendre sur « Computer Configuration », »Administrative templates », « Windows Components », « Data collection and Preview builds ». Vous devriez tomber sur une entrée « Allow Telemetry », sur laquelle vous pouvez double-cliquer afin d’en modifier les propriétés, la plus importante étant « Disabled ». Normalement, ça devrait suffire, sinon, passez au médicament 2.

Médicament 2

Si l’éditeur de politiques ne suffit pas à calmer le saligaud, l’autre solution est de passer par la base de registres, le vénérable regedit qui n’a pas changé depuis Windows 95 au moins. Même technique pour le lancer, sans surprise validez l’autorisation de modifications sur le système.

Pour le chemin, ce coup-ci, c’est « HKEY_LOCAL_MACHINE« , « SOFTWARE« , « Policies« , « Microsoft« , « Windows« , « Data collection » (c’est pénible de voir ça partout). Cette fois, il faut créer une nouvelle valeur « DWORD (32 bit)« , avec le nom « Allow Telemetry », et lui donner la valeur 0. Comme souvent avec la base de registres, le meilleur effet se verra après un reboot (du grand classique Windows quoi).

Un petit bol d’air, dans un océan de fumée

Plusieurs années après l’introduction de Windows 10, malgré les nombreux rapports et interrogations d’associations, d’experts indépendants et étatiques, Microsoft continue d’espionner les moindres usages de vos machines, officiellement pour mieux mesurer et prioriser les corrections et changements à venir dans un système qui évolue désormais plus souvent au fil du temps. Quand on voit les paramètres par défaut qu’il faut désactiver de partout, quand on voit que les domaines utilisés pour remonter la télémétrie ne peuvent pas être bloqués car partagés avec Windows Update, nul doute que non, Windows n’est plus un système d’exploitation recommandable pour le commun des mortels.

Mais bon, malgré toutes les alertes possibles et imaginables, les gens sont encore étonnés quand on leur met sous le nez l’ampleur de la perte de contrôle et la surveillance constante dont ils sont l’objet. Comme d’habitude, il faudra que ça aille trop loin pour qu’ils se réveillent…

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Cobgazeka74Jean Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
Jean
Invité
Jean

Mettre le paramètre sur Disabled ne va pas désactiver la collecte des données (voir l’aide associée à ce paramètre). Le mieux en réalité est de supprimer la tâche via le planificateur de tâches, Biblio de tâches > Microsoft > Windows > Application Experience, supprimer « Microsoft Comptability Appraiser ».

Supprimer l’exécutable du service est également radical, C:\Windows\System32\compattelrunner.exe. Il est en revanche inutile d’interdire l’exécution de ce programme par Windows (via une GPO), Windows n’en tient pas compte et l’exécute malgré tout.

gazeka74
Invité
gazeka74

C’est quand même ahurissant qu’en spécifiant « désactiver » Windows passe outre et l’exécute tout de même… Est ce que même un scandale façon Facebook pourra changer les choses ?

Cob
Invité
Cob

Ça ne va pas aller en s’arrangeant avec les licences « douteuses » à 15 € sur le marché, alors que 10 famille vaut 145 €. Snowden doit amèrement regretter d’avoir lancé l’alerte du pompage des données et de l’espionnage gigantesque, il vit avec une sécurité 24/7 mais 99 % de la population se contrefout du pompage parce qu’ils ignorent les conséquences ou qu’ils « n’ont rien à cacher ». En plus, économiquement, le consommateur est baisé, quand MS dit aux entreprises : « ho hé, on a 20 % qui adorent le foot, les vendeurs de maillots venez proposer vos pubs ! » Plus ces… Lire la suite »