Un bon petit casque Bluetooth confortable, endurant, et utilisable sous Linux

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

J’ai expliqué récemment que j’utilisais déjà un casque Bluetooth avec mon téléphone, mais c’est un casque très peu cher (sub 15€), qui tient à peine 3h, en intra-auriculaire (faut se le plugger dans l’oreille pour entendre quelque chose). Le black friday étant tombé le jour de mon opération, j’ai malgré tout réussi à profiter d’une offre pour me payer un casque un peu plus conséquent, et surtout plus endurant.

C’est donc pendant que je récupérais graduellement l’usage de mes jambes après l’anesthésie que j’ai pu tomber sur ce casque EP-B52 de marque AUKEY, à seulement 36€ pendant le Black Friday, contre 50€ actuellement. Je n’avais pas d’autres gros besoins immédiats, contrairement à l’année dernière où j’ai rééquipé la famille en smartphones potables, et je peste déjà assez souvent contre mon casque actuel, qui n’a d’autonomie que le nom théorique, pour me laisser convaincre. Au passage, j’ai commandé sur le site web d’Amazon depuis Firefox Android. C’est possible, Amazon a pensé le responsive jusqu’au bout, pas besoin d’une application intrusive qui va s’occuper de scanner vos SMS, contacts, fichiers sans raison.

En plus j’ai découvert la marque AUKEY cette année, d’abord avec une batterie externe de 16000mah, commandée un peu avant la Nuit du Hack, dont je suis également très content, la qualité de fabrication semble être là, et un positionnement sur l’emballage tout à fait honnête (carton recyclable voir même recyclé, à l’impression minimaliste). Les gammes de produits qu’ils fournissent sont variées, je vous laisse parcourir le site officiel. Un mot d’ordre semble régner sur leurs produits : une prestation plus qu’honnête pour le prix proposé. En contrepartie, ne vous attendez pas à une foultitude d’additions bienvenues : ma batterie n’est fournie qu’avec un petit câble qui peut servir dans les deux sens (recharger un appareil et recharger la batterie elle-même), et la notice en plusieurs langues. Le casque est fourni avec un câble de recharge micro-USB, un câble jack TRRS avec commande (j’y reviendrai), et la notice, avec en plus une pochette rigide pour le transport. Sur les deux produits la qualité de traduction de la notice est très bonne, on sent que ce n’est pas une moulinette chinois-anglais-français automatisée avec un Google Translate du pauvre qui est inutilisable. En résumé, on va a l’essentiel, et pour ma part c’est tout ce que je demande.

L’emballage qui va à l’essentiel

Mais bref, concentrons-nous donc sur le casque. Il est repliable, adaptable à plusieurs tailles de tête. Les charnières et les glissières semblent solides, et sont en métal. Les coussinets sont en simili-cuir qui aura probablement un peu de mal à durer plusieurs années, mais ils ne sont ni trop durs, ni trop mous, c’est confortable. Je n’avais pas vérifié avant, mais leur taille est parfaite, ils entourent tout juste mes pavillons. Le casque n’est pas trop lourd, même si je suis plutôt peu sensible à ce point (en tout cas pour moi il n’est absolument pas gênant). Il est tout de noir mat vêtu, et ça me plaît. Il n’y a que trois boutons : un « + », un « -« , et un « phone », mais tous ont plusieurs fonctions : par des appuis courts, les « + » et « – » contrôlent le volume du casque, qui est indépendant du volume du dispositif de lecture, des appuis longs envoient une commande précédent/suivant à l’application de lecture (VLC sur mon téléphone, comme sur PC). Le bouton « phone » est encore plus polyvalent, il sert à allumer/éteindre le casque, à le basculer en mode « recherche », à décrocher le téléphone (y’a un micro intégré), à faire pause dans l’application musique, bref, rien de transcendant ou d’original, mais ça répond bien, les pressions doivent être prononcées ce qui évite les « clics » accidentels.

Le casque est à la norme Bluetooth 4.1, il est donc préférable d’avoir sous la main un appareil qui supporte au minimum cette norme. Cela permet un débit certes faible mais plus facilement atteint qu’avec les versions précédentes de la norme, une qualité audio moins dégradée, une portée plutôt confortable, et une consommation énergétique très faible. L’appairage avec aussi bien mon téléphone que mon ordinateur s’est effectué du premier coup sans accroc, ce qui encore en 2017 n’est pas toujours garanti. En fonction des évènements (allumage, association, extinction, batterie faible) le casque émet un son un peu étrange qu’il faudra que j’identifie un peu mieux; même mon casque pourri m’annonce la couleur en anglais, c’est un peu dommage que ce ne soit pas le cas ici. Le câble TRRS qui est fourni avec désactive le Bluetooth quand on le branche. Cette bascule filaire, que je dois encore tester dans le cadre d’une batterie à plat pour confirmer le bon fonctionnement, est en tout cas bienvenue. La « télécommande » du câble contient un micro qui sera plus exploitable que celui qui est posé sur l’une des oreillettes du casque, qui arrose tellement large pour réussir à capter votre bouche que votre interlocuteur profite certainement de tout votre voisinage. Cette même télécommande déporte aussi le bouton multifonctions pour décrocher/raccrocher/mettre en pause/lancer la lecture.

Pour la qualité d’écoute… Comme je le pensais, pas de miracle. J’aurai même tendance à pondérer la description d’Amazon sur la profondeur du son et la solidité des basses. Certes il est possible de raffiner un peu en jouant avec l’égaliseur de VLC, mais malgré tout en Bluetooth, on sent la compression, en particulier sur certains types de musique comme celle des Daft Punk (j’ai remis la main sur le live de 2007), et les basses manquent cruellement, ceci dit il ne manque pas grand chose du reste du son. C’est d’autant plus flagrant quand on compare avec le câble Jack : les basses sont beaucoup plus présentes, et sans être « waouh », le son est bien plus agréable à réglages identiques.

Et l’appairage Bluetooth sous Linux… J’ai un module Intel 7260 qui fait Wifi+Bluetooth, parfaitement reconnu par le noyau 4.9 que j’utilise actuellement, et c’est Blueman sur Manjaro XFCE qui assure la partie gestion des périphériques. La découverte et l’appairage sont immédiats, juste une petite surprise, à la première connexion c’est l’ordi qui fait la connexion, donc ça fonctionne direct, lorsque j’ai rallumé la deuxième fois il a fallu répondre à une boite de dialogue qui me demandait d’autoriser l’association, temporaire ou permanente, du casque à l’ordinateur. Il y a plusieurs profils présents (casque, micro, etc), j’ai sélectionné casque puisque c’est l’usage principal que je compte en faire. Là, le premier test fait mal : le son est dégueulasse au possible, à la limite du compréhensible. Le coupable est tout vite trouvé : par défaut, pulseaudio ne sélectionne pas le profil AD2P. Un coup de pavucontrol plus tard, en basculant au passage le casque comme périphérique prioritaire, le son est de la même qualité qu’avec le téléphone, et on constate la même perte de données sur les basses en comparant avec le jack. Quand je compare à quelques années auparavant avec mon laptop Acer, mon adaptateur Bluetooth USB et l’état de l’art des logiciels de l’époque, le progrès est monstrueux. À une ou deux étapes de configuration simples près, ça « juste marche ».

Et concernant l’autonomie, au moment où je démarre l’écriture de l’article j’en suis à plus de 9h d’écoute sans signe de fatigue. Maintenant que je finalise le tout (relecture/corrections), j’en suis à plus de 15h, et il ne râle pas encore. Souvent l’autonomie annoncée est loin d’être une réalité, mais là on en est pas loin, ce qui est une très bonne surprise.

Finalement, la question qu’on pourrait se poser, c’est : vaut-il les 50€ qu’il coûte habituellement ? J’aurais presque envie de dire oui, mais c’est en comparaison de mes expériences passées. Pour les mélomanes exigeants, il sera clairement insuffisant, notamment sur les basses, mais pour ma part ça me convient, en plus si j’ai envie d’un peu plus de fidélité j’ai le câble pour aller avec, en jack standard ça passe partout. La promesse tenue de l’autonomie annoncée est également plaisante. Son design n’est certes pas dingue, mais c’est loin d’être moche, le mat donne même une impression de qualité qui n’est de toute manière pas absente du produit, bien au contraire. Bref, Pour moi c’est un choix à ne pas exclure sur cette gamme de budget.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des