Quelques astuces diverses

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
closeCet article a été publié il y a 2 ans 5 mois 24 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées, les commandes ne sont peut-être plus valides.

C’est les vacances (du moins pour moi), et même si je me concentre sur ma recherche d’appartement, je n’oublie pas le blog qui me manquait effectivement un peu, et pour lequel j’arrive à trouver de l’inspiration. Enfin presque, aujourd’hui, c’est petit pense-bête pêle-mêle (beaucoup de circonflexes là-dedans) d’astuces diverses dans différents domaines, évidemment presque toujours de la ligne de commande.

Un générateur de mot de passe alphanumérique

Les astuces vont souvent prendre la forme d’un alias, et voici donc le premier, un petit générateur de mot de passe aléatoire, par exemple pour la connexion à une base de données :

On l’appelle ensuite sans paramètre, et le résultat est immédiat :

Vous pouvez changer la taille dans la partie head -n 12 (donc ici douze caractères).

Un dig moins bavare

dig est un outil très pratique quand vous devez manipuler assez souvent des noms de domaines. Mais il est très verbeux par défaut, et l’on a pas forcément besoin au quotidien de toutes les infos. Voici donc comment le rendre plus discret :

Si vous avez malgré tout besoin de la réponse complète, il suffit de rajouter +all à la fin (exemple avant/après) :

Vous comprenez pourquoi je lui « coupe la chique » 🙂

Son propre dossier de scripts

C’est une astuce que j’ai pu présenter dans d’autres articles, mais je la remets ici au cas où. Plutôt que de coller ses scripts persos dans /bin ou /usr/local/bin, vous pouvez vous créer un dossier ~/scripts et le faire prendre en compte par Bash à votre connexion. Pour ça, ajoutez à votre fichier .bashrc :

Remplacez par votre dossier à vous hein 🙂

Vérifier que tous les ServerName/Alias ont bien une adresse IP

Petite astuce pour Apache, si vous voulez vérifier que tous les domaines configurés pointent bien dessus (par exemple pour faire le ménage), vous pouvez utiliser la routine suivante, en vous plaçant dans votre dossier sites-enabled (si vous êtes sous Debian, cherchez ailleurs sinon) :

Vous devriez obtenir une ligne par domaine présent et leur adresse IP dans la foulée si elle existe. Cela permet notamment de faire le ménage, par exemple si vous avez une quarantaine d’Alias dans le même vhost comme j’ai déjà pu le rencontrer. Et vous devriez pouvoir l’adapter assez rapidement pour Nginx.

Empêcher la désactivation du proxy Apache pour une minute

Un comportement chiant d’Apache 2.4, dans un contexte de proxy (que ce soit au travers de ProxyPass ou de SetHandler, pour la prise en charge de PHP-FPM par exemple), si la connexion au backend est perdue, Apache la désactive pour 60 secondes, et ce même si vous réparez très vite, ce qui vous oblige à également redémarrer Apache. Pénible, mais « contournable » avec la directive retry=0 (exemple) :

Lister tous les utilisateurs MySQL et leurs droits

Petit script à se mettre dans un coin, adapter le chemin du fichier de configuration (–defaults-file) qui contient le pass root :

Copier/renommer plus rapidement un fichier

La syntaxe habituelle pour copier/déplacer un fichier, c’est <commande> <origine> <destination>, exemple :

qui crée un fichier toto2.txt identique à toto.txt. Pour aller plus vite, vous pouvez utiliser la syntaxe suivante :

Et c’est pareil pour mv.

Il y en aura peut-être d’autres, il m’arrive d’en utiliser d’autres mais je ne les ai pas toujours en tête, et ne je prend pas forcément toujours le temps de les noter.

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
3 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
nierdzCarl ChenetSeboss666David_5.1 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
David_5.1
Invité
David_5.1

Bonjour, quelques remarques diverses sur les astuces 🙂 Pour générer un mot de passe avec moitié moins de processus à lancer (oui, c’est inutile en pratique, c’est juste pour donner une alternative plus simple à adapter si on veut rajouter des caractères spéciaux) : « echo $(< /dev/urandom tr -dc _A-Za-z0-9- | head -c12)" Pour dig, "host" est aussi une alternative beaucoup moins bavarde pour juste résoudre un nom (mais dig est pratique pour débugger des problèmes de DNS). Et "getent host seboss666.info" permet de passer par le système de résolution de noms normal de l'OS (et en général de tenir… Lire la suite »

Carl Chenet
Invité

pour générer des mots de passe, je recommande pwgen, configurable et surtout fait pour ça 😉

nierdz
Invité

Juste pour ajouter deux trucs à ces astuces, il y a l’option + short de dig qui ne donne que la réponse à la question et un outil super pratique pour lister les utilisateurs et leurs droits sous MySQL : pt-show-grants (il est packagé dans le percona-toolkit avec plein d’autres outils vachement bien)