Le téléchargement « torrent » expliqué simplement

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
closeCet article a été publié il y a 4 ans 1 mois 16 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées, les commandes ne sont peut-être plus valides.

Parce que je l’ai rencontré récemment et qu’il m’a rappelé que lui aussi publie ses articles sous Creative Commons, parce que je lui en veux presque d’avoir vraiment tapé juste (mieux que ce que j’aurais pu faire), je vous reproduis ici à l’identique (parce que je suis feignant) le billet de Genma qui explique d’une manière très simple comment fonctionne le protocole bittorrent.

Une petite image

Chaque personne dispose d’un photocopieur.

Une seule personne a un livre. Lorsque d’autres personnes lui demandent une copie du livre, elle commence à le photocopier page par page et à distribuer les pages autour d’elle. Dès qu’une personne a reçu une page, elle la photocopie à son tour pour la redistribuer à d’autres qui ne l’ont pas encore.

On se rend compte très rapidement d’une chose : au début, on doit attendre pour avoir des pages pour commencer à photocopier à son tour, mais plus il y a de pages qui ont été photocopiées et distribuées, plus il y a de personnes qui peuvent à leur tour les photocopier et les distribuer.

De plus, on n’est pas obligé de photocopier les pages dans l’ordre. On annonce les pages que l’on a, quelqu’un nous demande telle ou telle page (qu’il n’a pas encore), on lui photocopie. Et on demande à son tour des pages manquantes aux autres personnes pour compléter son propre livre.

A la fin, tout le monde à son livre complet et reste disponible pour photocopier et distribuer toutes les pages.

Si quelqu’un de nouveau arrive et souhaite à son tour un exemplaire du livre, différentes personnes photocopient différentes parties pour lui donner les pages. La personne reçoit un livre complet beaucoup plus rapidement.

Torrent

Quand on parle de téléchargement via un Torrent, c’est ce qui se passe. On lance son logiciel, l’équivalent d’une photocopie, les échanges des pages de livres se font par Internet. Au niveau du vocabulaire :

  • on a les « seeders » qui sont les personnes qui ont déjà le livre complet et qui peuvent le photocopier et partager des pages.
  • et les « leechers » qui sont celles qui n’ont que des bouts de livres, qui le complètent peu à peu en commençant déjà à photocopier (repartager) les parties qu’elles ont déjà.

Voilà, vous avez désormais compris l’aspect technique du téléchargement torrent.


J’ajouterai simplement que le protocole Bittorrent n’est pas le seul à fonctionner de cette façon, d’une manière plus ou moins similaire tous les protocoles basés sur le principe du Peer-to-Peer, y compris des plus anciens comme Kazaa ou encore eMule, utilisent le même principe de saucissonnage des fichiers. Pour plus de détails techniques, ma fois, je pense que ça sera pour un prochain article.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de