Firefox pour Android : le renouveau, imparfait une fois de plus

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Oui, un nouvel article sur le blog depuis plus d’un mois ! Et pour parler de Firefox, notre navigateur mobile préféré, mais pas pour le bureau, pour Android ! Cela fait plus d’un an que Mozilla travaille à une refonte totale du butineur mobile, et pour l’utiliser moi-même depuis plusieurs mois, il est temps de vous en parler, car il commence sa carrière « stable ».

Un vieux code poussif, consommateur de RAM

C’est un fait, le Firefox pour Android actuel a toujours quelques avantages, avec notamment un support étendu des extensions, mais il n’est pas réputé pour ses performances, sa réactivité, ou sa légèreté. C’est un vrai gouffre à batterie qui en plus n’offre plus aucun confort dans un monde mobile sous perfusion Chromesque, monde poussant les développeurs JavaScript à toujours plus de paresse dans l’optimisation du poids de leurs horreurs.

De plus, le code du navigateur lui-même n’avait plus aucune marge de manœuvre pour corriger le tir, avec pour conséquence, une grosse stagnation dans le support des standards du web, même si on a pu le voir récemment avec WebRTC, il arrive parfois que Firefox traîne un peu (faire un VPN hébergé aux USA, c’est tellement plus urgent…), sans parler que la consommation de mémoire déclenchait facilement la mise en veille du navigateur, ce qui fait toujours tâche quand ça se passe à un simple switch d’application (genre on est sur son navigateur, on répond à un SMS, en revenant sur le navigateur il avait été déchargé car prenant trop de place…). Ce qui a poussé Mozilla à prendre la décision de repartir de zéro, gardant cette version stable en mode maintenance, ne corrigeant que le strict nécessaire en matière de sécurité et de stabilité. Stabilité étant probablement le maître mot, parce que j’ai utilisé la version preview, puis beta, et c’est pas toujours d’une fiabilité remarquable, leur statut n’est de toute façon pas prévu pour ça

Comme je l’ai dit, le support d’extensions de toute sorte fait la force de Firefox mobile, mais malheureusement, certaines étant d’abord conçues pour un ordinateur plus classique, l’ergonomie et parfois la stabilité ne sont pas trop au rendez-vous. Pour ma part j’ai le plus souvent limité mes usages mobiles à l’ajout d’un bloqueur de publicités, et là-dessus uBlock Origin ne déçoit pas. Ce support d’extensions était donc un passage obligé du petit nouveau, avec quelques surprises à la clé.

Here comes a new challenger, nouvelle architecure, chrome-like

Alors, il faut comprendre un peu comment fonctionne Android, et surtout certains de ses composants. Tout le monde connaît Chrome, le navigateur maison, avec Blink, son moteur de rendu. Mais il y a un « petit frère », car Android met à disposition des applications qui ont besoin d’afficher du contenu web une version allégée du moteur, sous le nom de WebView (logique), qui suit les numérotations de Chrome dans la pratique. Certains développeurs peu inspirés reposent d’ailleurs entièrement sur cette WebView pour faire leur « application », avec souvent un résultat peu amène pour l’intégration native d’Android. Je n’exclus pas qu’au final Chrome se base sur la WebView pour faire son taf de navigateur web, vous avez tout à fait le droit de me corriger si ce n’est pas le cas.

Et justement, le nouveau Firefox a choisi cette approche, en développant d’un côté le moteur, appelé GeckoView, qui se base en partie sur les technos développées pour Quantum, et destiné, à l’instar de WebView, à pouvoir être exploité dans des applications tierces. Et de l’autre, l’interface qui exploite GeckoView. Ces choix ont permis de prioriser certains développements, performance en tête, pendant que d’un autre côté, le développement de l’interface pouvait se faire à un rythme différent.

Des performances de ouf, des nouveautés bienvenues

C’est le constat le plus flagrant selon moi : malgré un Android un peu trop agressif sur la gestion d’applications et de la mémoire, le rechargement du navigateur et du ou des onglets courants est impressionnant, presque plus rapide que sur mon ordinateur portable à base de Core i5. C’est bien simple, je ne vois plus aucun problème à revenir dessus, le seul souci serait d’avoir un formulaire en cours de remplissage qui du coup serait dégommé, ce qui arrive très rarement (vu que j’utilise l’application mobile wordpress pour gérer les brouillons…).

J’ai pu également voir du mieux sur l’affichage de certains sites qui ne sont pourtant pas mobile-friendly, sans avoir besoin de recourir au mode lecture. Globalement le support des standards récents, et notamment ceux liés au mobile, fait un sacré bon en avant et c’est tant mieux.

Les temps de chargement des pages même les plus lourdes sont incomparables, je n’ai pas de chiffres à fournir en comparaison de Chrome Mobile, car comme sur « bureau » je le fuis comme la peste, mais comparé au vieux Firefox c’est vraiment le jour et la nuit. C’est bien simple, je n’ai pas lancé l’ancien Firefox depuis plusieurs mois, bien qu’il soit toujours installé. Et pour cause, quand il faut pratiquement 10 secondes à froid pour qu’il charge mon FreshRSS, ça devient éliminatoire.

Du côté des autres nouveautés pour l’instant, il parait qu’on a droit au Picture-in-picture, que je n’ai pas eu l’occasion de tester, et le support des PWA. D’un côté, j’aime l’idée de ne plus dépendre des stores fermés des dealers de plateforme mobiles que sont Android et iOS, d’un autre, le fait de tout faire en JavaScript me donne toujours des envies de vomir vu la lourdeur toujours plus grande des frameworks et des applications en question. Pour rappel, PWA veut dire Progressive Web App, en clair, un application web, qui passe par le navigateur en temps normal, mais qu’on « installe » comme une application mobile plus classique. Tous les inconvénients d’un fonctionnement JavaScript dans un navigateur, sans les avantages d’une application plus native avec ses performances et son optimisation à la plateforme cible. Je reproche déjà aux navigateurs web de bureau d’être devenus des usines à gaz, et on reproduit exactement les mêmes erreurs sur mobile, à l’heure ou l’autonomie stagne effroyablement. Ce fonctionnement est justment rendu possible grâce à la GeckoView.

Des groupes d’onglets quoi

Le reste est toujours d’actualité, protections contre le pistage, synchronisation Firefox Sync, navigation privée. Comme le déploiement n’est pas encore généralisé sur la version stable, je reste en beta, qui est un peu plus stable que la preview, mais je recommande quand même d’attendre qu’il soit plus naturellement poussé sur le canal stable pour l’utiliser au quotidien, sauf si évidemment l’aventure ne vous fait pas peur.

Des problèmes de jeunesse, extensions en tête

Et ce n’est pas pour rien : si le « phoenix » impressionne par ses performances, ce n’est pas le cas de son interface : c’est simple, c’est beaucoup trop limité par rapport au Firefox « original », beaucoup moins de menus à disposition, et même la disparition regrettable du about:config, avec le faux prétexte qu’un seul mauvais réglage peut faire définitivement planter le navigateur, alors que c’était dispo depuis des années et que les critiques n’étaient pas vraiment tournées vers ce genre de problème.

J’évoque les extensions, c’est un autre gros gros manque potentiel, chaque release du navigateur vient avec une liste certes grandissante, mais très limitée d’extensions validées pour fonctionner avec le nouveau moteur. On atteint même pas la dizaine actuellement, voici la liste :

  • uBlock Origin
  • Decentraleyes
  • Dark Reader
  • Privacy Badger
  • HTTPS Everywhere
  • Noscript Security Suite
  • Search by Image
  • Youtube HD
  • Privacy Possum

Certaines sont reconnues, indispensables, d’autres sont plus ciblées voire élitistes dans le cadre de Noscript, mais avouez que ça fait sacrément chiche. Alors que j’envisage de remplacer mon KeepassKC local par Bitwarden (via Bitwarden_rs, sur mon cluster k3s, teasing), il n’y a pas d’extension disponible pour le navigateur afin de remplir les champs automatiquement. C’est plutôt frustrant, et je pense qu’il y avait plus urgent que « Search by Image » par exemple pour rendre de suite le navigateur attractif. Et non, Mozilla a déjà mon historique et mes trop nombreux marque-pages stocké chez lui via Firefox Sync (parce qu’on ne peut toujours pas installer de serveur Firefox Accounts en nodejs avec leur ersatz de documentation), pas question de stocker les identifiants chez eux. Et concernant le support futur des autres extensions, ben bon courage pour avoir des infos, manifestement personne ne sait, même pas les développeurs desdites extensions.

En dehors de ça, j’ai plusieurs réserves sur l’interface principale, avec une dominante « violet sur noir » qui ne m’inspire pas particulièrement. Ce n’est pas foncièrement moche, ou très mal organisé, mais voilà, y’a pas d’effet wouahouh, j’ai même du mal avec les options de nouvel onglet, avec un système de collections dont j’ai vraiment beaucoup de mal à saisir l’intérêt, quand ce qui m’intéresse au « rechargement » c’est d’avoir à minima la liste des onglets ouverts pour rapidement basculer dessus. Et là encore, sans extensions pour corriger ça…

Du violet partout…

La gestion des moteurs de recherche a aussi vu un gros retour en arrière en termes d’ergonomie. Bon certes j’utilise encore Qwant qui est facilement disponible, mais pour ceux qui ne sont pas « inclus », il faut manuellement ajouter l’url du champ de recherche. Alors que par le passé, sur un site présentant un champ de recherche, on pouvait rester appuyé sur le champ pour l’ajouter directement à la liste des moteurs de recherche disponibles. Certes, 95% des lambdas continueront d’utiliser Google, ce qui est désolant, mais avouez que ça ne semble pas compliqué de conserver un tel fonctionnement sur la nouvelle interface ?

Sérieux ? En 2020 ?

Et parmi les bugs que je rencontre encore, si le téléchargement de fichiers est fonctionnel (oui ça n’a pas toujours été le cas), l’ouverture automatique dans l’application idoine, ou l’affichage des applications candidates à l’ouverture d’un fichier, pose toujours problème. J’en viens à télécharger le fichier, et passer par l’explorateur de fichiers, soit celui fourni par Huawei, soit via l’interne de VLC quand il s’agit de podcasts, encore faut-il connaître le chemin. La peinture est encore vraiment fraîche.

C’est de la bombe pour les usages légers

On le voit donc, ce « Firefox nouveau » n’a probablement pas un goût de banane, mais ses performances font sourire et dans le bon sens du terme. Cela s’est cependant traduit par une finition très inégale, une couverture fonctionnelle très imparfaite, et il reste beaucoup de chemin à parcourir. C’est plutôt étrange de voir Mozilla rusher la sortie, quand bien même la stabilité est au rendez-vous pour le canal stable (c’est peu l’objectif de son nom), avec des conséquences plus importantes peut-être que pour la transition Quantum pour les versions de bureau, qui ont pu se faire de manière beaucoup plus graduelles.

Maintenant on peut comprendre Mozilla : l’ancienne version est un boulet qu’ils se traînent depuis un peu trop longtemps, et avec les récentes annonces sur les restrictions de personnel qui se profilent, il est essentiel de se débarrasser des versions obsolètes pour n’avoir que l’essentiel, un navigateur mobile paré pour le futur, un futur qu’il doit rattraper rapidement.

9
Poster un Commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
gautierHanzLoremHansSeboss666 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
Pafzedog
Invité
Pafzedog

Salut,
pour Bitwarden, il y a une appli Android assez pratique qui stock les creds des autres applis aussi en plus des sites ouaib.
Elle n’est pas sur F-droid mais l’APK est dispo sur leur Github si tu ne veux pas passer par le playstore : https://github.com/bitwarden/mobile/releases

mr_pyer
Invité
mr_pyer

Ce qui me dérange le plus sur ce nouveau Firefox c’est l’absence (à ma connaissance) de l’option « File d’onglets » du Firefox actuel que j’adore.

TKA
Invité
TKA

Ce qui me choque le plus ces dernières années sur Firefox ce sont les restrictions sur la gestion des bookmarks. Ils ont lancé sync ce qui semblait une bonne voie et a détourné les devs de créer leur propre add-ons, pour finalement le laisser pourrir sur place et tout verrouiller avec leurs solution Accounts centralisée. Mais au moins sur desktop on peut exporter, alors que sur mobile c’est une vrai blague, on ne peut pas créer de groupes ou dossiers de bookmarks et impossible d’exporter, et Accounts est une daube coté portabilité et intégrations. Ils tentent de verrouiller les utilisateurs… Lire la suite »

Martin
Invité
Martin

J’ai pas compris de quelle version il s’agit ni comment l’installer (ou depuis quel store sachant que j’essaie de me défaire de Google et du playstore)

Hans
Invité
Hans

Ce qui me choque le plus dans l’application Firefox Android c’est les pisteurs intégrés..Je préfère IceCatMobile disponible sur F-Droid ou Bromite via son dépôt.

Cc Exodus privacy
https://reports.exodus-privacy.eu.org/fr/reports/org.mozilla.firefox/latest/

Lorem
Invité
Lorem

Et Firefox Focus ?

Hanz
Invité
Hanz

C’est moins pire…
https://reports.exodus-privacy.eu.org/fr/reports/org.mozilla.focus/latest/
J’utilise IceCatMobile avec les extensions UBlock, HTTPS partout et privacy badger.
Il y’a Firefox Klar mais avec des Anti fonction sur F-Droid.
Sinon il y’a Privacy Browser.
Ou Blokada (en mode VPN) qui filtre les pisteurs et qui n’est pas mal du tout..

gautier
Invité
gautier

Pour ma part la gestion des marques pages est inexistante tout comme le retour page arriere.
Apres maintes annees à utiliser FF je continuerai sur Pc (tant que la version perdurera) mais je vais migrer sur Chrome sous Android