Quelques liens en vrac et en français, 27° édition

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Vu que je touche très peu à l’ordinateur en ce moment (vacances, plage, bricolage, toussa), du moins pour faire autre chose que regarder des vidéos en retard, j’ai quand même pris la peine de terminer cette nouvelle compilation de lectures diverses. J’ai du dégraisser une fois de plus, mais j’ai cherché à varier les thèmes, ai-je réussi ou pas, je vous laisse juger…

Mon après-moi numérique

Comment gérer notre présence en ligne une fois qu’on est plus là pour la gérer ? Je me suis moi-même posé la question en fin d’année dernière, je ne sais pas si ma réponse valait quelque chose, mais j’avais besoin de l’écrire. Voici une autre réflexion sur le sujet par Nicolas Lœuillet.

Plusieurs centaines de sites enregistrent l’intégralité des actions des visiteurs

Quand on vous dit que vous être espionnés quand vous êtes en ligne, vous n’imaginez pas à quel point le moindre de vos mouvements est scruté, enregistré, disséqué, à des fins particulièrement peu reluisantes, et surtout, sans que vous n’en soyez le moins du monde informé, et donc encore moins consulté au préalable pour savoir si vous êtes d’accord.

TOS DR

Je vais faire une petite entorse à l’un des critères de cette série sur le blog, à savoir que le lien suivant est en anglais et pas en français. Diminutif de Terms of Service Didn’t Read, ce site récapitule en langage humain les conditions d’utilisation de vos sites favoris dans une version compréhensible et condensée, donc plus facile à lire. Si vous êtes à l’aise avec la langue de Denzel Washington, prenez une minute pour lire certaines conditions de vos sites favoris, et vraiment posez vous la question de savoir à quel moment il est justifié de leur donner autant de permissions sur votre propre vie quand vous n’en donnez pas autant à d’autres personnes plus proches de vous.

Suivre madmoiZelle sur Facebook : infos sur notre consommation média

Le site madmoiZelle a découvert récemment à quel point dépendre d’un acteur unique, à savoir Facebook, pour tenter de fédérer une audience est une mauvaise idée, parce que Facebook ne se soucie que de Facebook et fait sa vie sans rien demander à personne, comme Google avec son univers. Mais la réflexion reste très intéressante à lire, même si vous n’êtes pas le cœur d’audience habituelle du site.

Comment suivre les mises à jour de vos logiciels libres

Les logiciels libres ont cette particularité d’être souvent très actifs, mis à jour régulièrement, pour différentes raisons (sécurité, stabilité, évolutions). Suivre leur actualité n’est pas toujours facile, mais il existe quelques astuces que Cascador partage avec plaisir, et je l’en remercie, parce que souvent ça passe par l’incontournable flux RSS dont j’ai déjà décrit il y a quelques années les avantages.

Prévoir la configuration automatique de son serveur mail dans Thunderbird

Si tous les opérateurs prévoient une page d’autoconfiguration pour Outlook, ce n’est pas nécessairement le cas pour les autres clients mails. Et si Thunderbird dispose d’une base de données de configuration de différents hébergeurs, ce n’est pas nécessairement le cas pour ceux qui sont assez masochiste pour héberger leur propre boîte mail. Mais tout n’est pas perdu, il y a un CHATON pour vous expliquer comment faire.

Install and Forget : suivre le cycle de vie de vos applications sur le long terme

C’est un peu en lien avec le suivi des mises à jour présenté juste au-dessus, mais ce billet est plus un rappel pour les développeurs et intégrateurs d’application, à savoir, rien n’est parfait sur le long terme en matière de sécurité (la seule sécurité serait de ne pas avoir d’application…), donc quand une enseigne se présentant comme un collectifs d’experts en hébergement et logiciel libre en parle, et que ça me semble pas raconter trop de conneries, ma foi, je partage.

Combien faut-il de nains pour creuser en 2 jours un tunnel de 28 m dans du granite ?

Ah, elle date un peu maintenant cette conférence de gestion des ressources humaines en environnement contraint. Mais elle est toujours aussi délicieuse à suivre (en plus ce n’est pas très long), et si vous ne connaissez pas encore le Donjon de Naheulbeuk, vous devriez un peu vous y intéresser, ça vaut le détour.

Enfin utiliser Vim

J’ai réellement découvert vim en arrivant chez LinkByNet. S’il est devenu très rapidement mon éditeur de choix sur mes serveurs et même sur mon laptop par certains moments (c’est plus rapide que de switcher entre CLI et application graphique), je continue d’utiliser Sublime text pour mes besoins en développement. Mais là souplesse et l’extensivité de vim pourraient bien vous surprendre à plus d’un titre.

Les dessous du pistage entre sites

Non content de surveiller vos moindres faits et gestes sur leur site, les sociétés font leur possible pour savoir aussi ce que vous faites quand vous n’êtes pas chez eux (ce qui ne les regarde pas). Petit tour d’horizon sur quelques techniques à base de cookies, de localstorage, de pixels cachés, de bouton de partage…

Vie privée et politique, nos représentants ont-ils la même définition que nous ?

Si je ne suis pas particulièrement loquace sur le sujet par rapport à d’autres confrères blogueurs, les sujets concernant la vie privée m’intéressent particulièrement et je vous en partage souvent. En voilà un de plus particulièrement intéressant puisque lorsqu’on parle de vie privée dans la sphère citoyenne, sa définition diffère grandement pour ceux qui sont censés nous représenter au niveau politique.

Ne consommez pas Internet, soyez internet

C’est un décalage qu’on remarque trop souvent dans tous les domaines, il y a bien trop de consommateurs et pas assez de producteurs. Un peu dans la même veine que l’article de Korben sur les bouffeurs/créateurs (à lire et partager également), on parle de contribution et de participation mais un cran en-dessous puisque l’on cible l’infrastructure dans ce billet de freetux.

De la musique de qualité sous licence libre pour vos projets

Alors certes ça ne vous protègera pas des vélléités financières des aspirateurs à pognons d’ayant-tous-les-droits, mais tant que vous ne diffusez pas en magasin, vous devriez pouvoir être un peu plus tranquille et c’est toujours bien de respecter la volonté des auteurs (si certains ne veulent pas qu’on utilise leur musique sans vendre un rein, tant pis pour eux). Remember, j’avais utilisé une telle musique pour la vidéo sur le démineur 🙂

Le parcours du combattant pour nettoyer sa vie numérique

J’ai moi-même fait l’inventaire des comptes dont je dispose en ligne, et j’ai dépassé la quarantaine, avec une quantité trop peu variée de mots de passe (l’inventaire était la première étape avant la redéfinition de ces mots de passe). Je n’ai pas prévu d’en supprimer pour l’instant, mais Guénaël de NextINpact s’est bien fait chier pendant plusieurs mois pour tenter justement de faire le ménage dans les siens et supprimer certains des comptes. Et on se rend bien compte à quel point les sociétés ne veulent pas se départir des précieuses données qui sont rattachées à votre compte, en faisant tout pour rendre la suppression au moins compliquée, au mieux impossible (mieux pour elles).


Voilà, sur ce, je vais reprendre mes vacances (je suis actuellement en Espagne), j’avancerai peut-être quelques brouillons, j’ai aussi commencé un carnet de vacances mais je sais pas encore s’il est pertinent de vous le présenter. On verra bien…

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Seboss666BreizhCascador Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Cascador
Invité
Cascador

Yo,

Concernant les Terms of Service Didn’t Read ton lien semble mort, plutôt : https://tosdr.org/

Tcho !

Breizh
Invité

Concernant l’autoconfig de Thunderbird, le problème, c’est que chaque client mail utilise sa méthode. Personnellement, mon domaine fonctionne avec des entrées DNS pour l’auto-config (méthode compatible avec Claws-Mail, contrairement à l’auto-config de Thunderbird).

Je me suis pas demandé si Thunderbird acceptait la config par champs DNS, mais toujours est-il que si on doit s’adapter à tous les clients, on est pas sortis de l’auberge…