Dire à TrueCrypt d’utiliser autre chose que Nautilus sous Linux

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
closeCet article a été publié il y a 3 ans 4 mois 7 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées, les commandes ne sont peut-être plus valides.

UPDATE 2017 : Pensez à lire ce billet à propos des alternatives utilisables.

En attendant qu’une vraie solution de remplacement, multiplateforme, portable voit le jour (les clones pullulent mais j’arrive pas à leur faire confiance pour l’instant), je continue d’utiliser ce bon vieux TrueCrypt 7.1a que je vous ai présenté il y a déjà pas mal de temps maintenant. Seulement, depuis mon passage sous XFCE, un léger problème certes non bloquant mais désagréable vient m’embêter : quand je veux ouvrir le volume monté depuis l’application, il cherche systématiquement à ouvrir Nautilus, l’explorateur de fichiers de Gnome, qui n’est évidemment pas installé. Et pas de possibilité de lui dire d’utiliser autre chose. Comment qu’on fait alors ?

En fait, TrueCrypt continue de croire qu’il va ouvrir Nautilus, mais comme il ne vérifie pas si c’est vraiment le cas (à part afficher les éventuelles erreurs), on va lui mentir (bouh, pas bien, je sais). Au début, j’ai pensé simplement à mettre un lien symbolique :

Mais voilà, il râle encore parce qu’une option n’existe pas (sais plus laquelle, et honnêtement, la flemme de refaire le lien symbolique pour retrouver). Alors on va faire plus radical, et après quelques essais à base de shift, j’ai trouvé ce qu’il fallait faire. Il suffit de créer un script, appelé nautilus, dans le dossier /usr/bin (il vous faut les droits root pour ça), qui ne fera pas grand chose, mais qui le fera parfaitement :

C’est aussi simple que ça. On n’oublie évidemment pas de le rendre exécutable, sinon c’est pas drôle.

Apparemment il passe deux paramètres en temps normal à Nautilus, j’ai pas plus cherché que ça lesquels, et à la fin, c’était le troisième qu’il fallait finalement transmettre à votre explorateur de fichiers. Oui parce que là, j’ai mis Thunar, mais ça pourrait aussi bien être Dolphin, PCManFM, que ne sais-je d’autre. J’ai ajouté exec et exit 0, parce que sans, parfois ça merdait (pareil, flemme de chercher en ce dimanche après-midi où j’écris).

C’est tout pour aujourd’hui. C’était ça ou un script pour récupérer en 720p les vidéos du site jeuxvideo.com, mais j’ai découvert APRÈS que c’était supporté par Youtube-dl. Au moins j’aurais réussi à le pondre le script (j’avais même ajouté le support de trickle pour pas saturer la bande passante), même si j’ai mis autant de temps à le débugger qu’à l’écrire 😀

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Seboss666Gilles Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Gilles
Invité

Tu reprocherais quoi à VeraCyrpt (cocorico) par exemple ?
Fork de TC (pas la dernière) avec compatibilité possible sur les conteneurs TC mais possède aussi son propre format.
Page Wikipédia pour en apprendre plus (notamment le fait que Veracrypt a corrigé les « bogues » rapportés dans le rapport d’audit de TC).