De l’influence des adblockers et du Do Not Track sur vos stats (et vos revenus)

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
closeCet article a été publié il y a 3 ans 7 mois 30 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées, les commandes ne sont peut-être plus valides.

Comme j’ai du temps libre, je manipule de plus en plus mon instance Piwik, qui sert à collecter des statistiques sur la vie du blog. J’ai une vidéo à vous faire dessus d’ailleurs. Avec dernièrement une mise en avant de Korben sur Twitter (par son système news.korben.info), j’ai pu découvrir de moi-même l’influence des outils que je suis pourtant le premier à utiliser. Et les conséquences peuvent évidemment être terribles, enfin pas trop pour moi.

L’avantage du site annexe de Korben, c’est qu’on a un compteur de clics pour chaque lien, qui en plus est envoyé sur Twitter. Comme le réseau social ne peut pas me renseigner sur le nombre de clics sur des liens me concernant, je vais donc me concentrer sur les chiffres du chef de l’Internet, et ceux que Piwik collecte dans la mesure du possible.

Les chiffres

L’article a été partagé le lundi matin. J’ai découvert ça sur Twitter, en paniquant un peu parce que quand le chef de l’Internet vous met en lumière, même si c’est juste avec un lien, on sert les fesses, parce qu’il rameute du monde. Sans surprise, actuellement j’ai en moyenne entre 150 et 180 visites par jour, là on est passé à 945, soit un facteur de presque 6. Fort heureusement, grâce à mes premières optimisations, pas une seule erreur à constater, ni de ralentissement. Autant dire que ça n’ira que mieux avec le temps 🙂

Bref, Au mardi soir, le nombre de clics sur news.korben.info était le suivant :

statskorben1

La théorie voudrait donc qu’on aie le même chiffre dans Piwik. Et pourtant au même moment, en prenant les chiffres aussi du mardi donc pour être cohérent, j’avais ça :

statskorben

Un facteur 5 de différence. WHAT !?

Do Not Track, adblockers, autant d’ennemis du statisticien

Piwik étant par nature un « tracker », il est d’emblée bloqué par une grande majorité de bloqueurs de pubs (Adblock Plus/Edge, µBlock), mais aussi des outils de confidentialité (Ghostery, Noscript). Aussi, comme je l’ai déjà dit, Piwik respecte la norme Do Not Track, et donc n’enregistre pas votre activité si votre navigateur envoie le signal. Ce qui est le cas de Firefox (à activer dans les options), et par défaut dans Internet Explorer pour mobiles/tablettes. À vérifier pour les autres.

Donc chaque visite qui correspond à l’un ou l’autre de ces « blocages » est invisible aux yeux de Piwik. Il me resterait éventuellement les logs bruts d’Apache (et bientôt Nginx), mais awstats est moche, moche… Donc pour l’instant, j’en reste là.

Des conséquences sur l’audience, et sur les revenus

Donc le résultat, c’est que je ne vois qu’une visite sur cinq pour cette tranche de visiteurs. En effet, difficile d’extrapoler plus sans avoir de sources externes supplémentaires (notamment Twitter). Dans mon cas, ça ne me dérange pas plus que ça, mais ça veut dire qu’en réalité j’ai plus de visiteurs que ce que Piwik me dit. Quel facteur, impossible à dire. Si je devais y aller au doigt mouillé, avec de tels chiffres, j’aurais tendance à dire que j’approcherais du double de visites que ce que j’en sais à l’heure actuelle, soit environ 300 par jour.

Mais imaginez que je cherche à gagner de l’argent avec ce blog. Pour des revenus indexés sur l’audience, je perd donc une certaine quantité de visites et donc, j’aurais touché moins d’argent. Les sites qui ne peuvent vivre qu’avec cette source de financement sont donc durement impactés. C’est une problématique qu’a abordé en long, en large et en travers l’équipe de Next INpact, dont l’audience, plutôt aguerrie à l’utilisation de ces outils, la prive d’environ la moitié de ses revenus issus de la publicité. D’où la mise en place d’offres payantes et la publication de contenus réservés en premier lieu aux abonnés.

Ce blog a aussi un coût « matériel », en dehors de mon investissement en temps. J’aurais certes pu l’auto-héberger à la maison, mais pour le coup, avec un upload à 1Mbps, la mise en avant de Korben m’aurait provoqué un DDoS à la maison : le blog n’aurait plus répondu, et la masse de requêtes m’aurait tout simplement empêché d’utiliser ma connexion Internet. Donc la location d’un espace sur une infrastructure digne de ce nom est nécessaire, que ce soit hébergement mutualisé, VPS, ou serveur dédié. Ces solutions ne sont pas gratuites. Et donc certains monétisent au moins pour supporter les frais de maintien en vie de leur site.

Un comportement plus responsable à adopter ?

Je n’ai pas la prétention de disposer de la solution ultime concernant la monétisation des contenus. Il est vrai que les publicités sont devenues des horreurs en matière de confidentialité, et en attendant mieux, il est nécessaire de faire quelques concessions. Donc livrer une petite parcelle de vos centres d’intérêt, en désactivant vos bloqueurs de pub pour les sites que vous voulez soutenir, ou alors quand c’est possible, directement leur donner quelques deniers (dons, abonnements, financements type Patreon ou Tipeee).

En l’état actuel de la publicité en ligne, je ne peux pas conseiller de totalement se passer de bloqueur de pub. Les abus sur la vie privée sont trop nombreux, sans parler de la sécurité, quand certains n’hésitent pas à truffer leurs pubs de codes malicieux divers. Ce n’est pas pour rien que les éditeurs de solutions de sécurité intègrent eux-même des bloqueurs maintenant. Par contre, à priori vous ne pouvez pas désactiver Do Not Track site par site, du moins avec Firefox, et notamment ici; dommage. Désactiver Adblock est sympa aussi, je rappelle que je ne fais rien de vicieux avec les données que je récolte sur vous. Parce que ça me permettrait d’avoir une meilleure idée de combien vous êtes à me lire 😉

8
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
Seboss666papajokeSeboss666LogLogLogLogToEvenStay Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Angristan
Invité

J’ai moi aussi constaté une différence entre Piwik et Google Analytics : le jour où j’ai eus le plus de visites sur mon blog, GA m’en compte 215 là où il n’y en a que 164 sur Piwik.

En tout cas bravo pour ton succès ;p

ToEvenStay
Invité
ToEvenStay

Je désactive mon UBLOCK et DISCONECT pour ton site et c’est la première fois que je le fais! Maintenant j’ai vu que tu proposais Ghostery mais c’est une extension propriétaire je préfère donc Disconnect qui est libre ! Pour moi Piwik il est pas mal mais ne m’affiche rien du coup il ne me sert pas à grand chose 🙂

LogLogLogLog
Invité
LogLogLogLog

Sinon tu peux te tourner vers un truc « fait maison » à base de log du genre:

https://www.digitalocean.com/community/tutorials/how-to-install-elasticsearch-logstash-and-kibana-4-on-ubuntu-14-04

C’est un peu plus long à mettre en place mais l’avantage c’est que tu peux gérer tes logs et notamment les visites assez facilement (bon par contre ça risque d’être gourmant en stockage au bout d’un moment si t’as beaucoup de visites…)

papajoke
Invité

Tu as peur pour ton site avec 1000 visites ? c’est du pipi de chat même pour wordpress 😉
Pour un blog, les logs suffisent largement, une moyenne de visiteurs par jour et trouver quelques pics du à des tentatives de piratages.
Le sites sont rémunérés au clic et très rarement au nombre d’affichage de la pub mais certainement pas au nombre de visites sur le site. En moyenne en 2017 c’est 1 sur 3 qui utilise un bloqueur ,sous linux beaucoup beaucoup plus ? une solution serait de faire un blog sur windows 😉