Joyeux Noël (parait-il)

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
closeCet article a été publié il y a 5 ans 3 mois 16 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées, les commandes ne sont peut-être plus valides.

Je sais, je suis un poil en avance. Je l’ai peut-être déjà fait l’année dernière celle-là (vérification faite : je l’ai déjà fait), mais m’en fous, de toute façon, ça arrive tous les ans, alors pourquoi je me priverais ? D’ailleurs, à me relire, je ne sais pas vraiment si je peux ajouter quelque chose d’intéressant, ou tout simplement de positif. En un an, notre jadis beau pays s’est fourvoyé dans la haine, la débilité, l’obscurantisme, le fascisme (un pays qui vote loi après loi pour surveiller et museler sa population, je vois mal comment appeler ça autrement, même sous couvert de « socialisme »), le rejet de l’autre, le grotesque. Noël est donc d’autant plus vital qu’il va permettre de bien oublier, le temps d’une soirée, ou de deux, dans quel marasme on continue de plonger dans une démocratie qui n’en est plus une, avec des représentants qui n’en sont plus, car ils ne représentent plus qu’eux-mêmes.

Je ne met aucun lien parce que rechercher toutes ces saloperies d’une part n’ajouterait rien au débat, et surtout, ça me foutrait encore plus le bourdon qu’au moment où j’ai commencé à écrire. Faites donc une recherche potable, pas comme le top 2014 des recherches Google, qui consacrent le voyeurisme (Julie Gayet), la débilité profonde (Nabilla), et la beaufitude (troll assumé, coupe du monde 2014 de foot).

Alors je ne vais pas non plus vous déprimer plus que ça. Embrassez vos enfants, vos parents, vos frères et sœurs, vos cousines et cousins, vos amis, votre conjoint/e, offrez vous des cadeaux, même petits, car ils sont accompagnés d’un peu de votre amour pour ceux qui les reçoivent. Mangez ce que vous voulez, parce que de toute façon, le régime pour rentrer dans le bikini ou le moule-bite, ça sera pour les beaux jours (ou alors optez pour le naturisme). Et non, la dinde fourrée à tout et n’importe quoi n’est pas le seul choix possible, c’est couscous cette année chez ma marraine. Avec foie gras en entrée tout de même, parce que sinon « ça fait pas Noël ». Les plus aventureux tenteront le couscous au foie gras, mais là, j’ai un doute.

Je kiff le foie gras, et pareil pour le couscous, alors pourquoi pas ? D’ailleurs, le foie gras, quand j’étais petit, j’adorais déjà ça (j’étais anorexique, c’était à peu près la seule chose que j’acceptais de manger, j’ai rattrapé le retard depuis), je le disais à ma regrettée grand-mère « il est bon ton pâté mémé » avant d’en tendre une tartine au chien. D’ailleurs petit « chez mémé Jacqueline et pépé Raymond », on avait droit à la pochette de jeux à gratter tous les ans. Et aussi à la balade dans la rue pour voir le traîneau lumineux du Père Noël sur le toit de la mairie (à Montataire, si certains connaissent). Le temps pour celui-ci de déposer les cadeaux sous le sapin. C’est ce genre de souvenir que vous devez construire tous les ans, de ceux qui vous colmatent les petites fissures à l’âme.

Par contre, par pitié, évitez de choper le grand barbu dans un coin pour lui piquer sa hotte. Je lui ai pas commandé grand chose, mais je serais heureux de recevoir mes cadeaux tout de même. Et vous aussi, j’en suis sûr. Si vous avez été gentil évidemment. Parce que vous avez été gentil cette année n’est-ce pas ?

Si vous êtes méchant(e)s, gare à vous !

Si vous êtes méchant(e)s, gare à vous !

le plus récent le plus ancien
Notifier de
ToEvenStay
Invité
ToEvenStay

Merci seboss j’éspère que tu as passé un bon noel et que tu as été gâté . A bientôt .