Youtube et consorts dans votre salon, en mode bricoleur

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
closeCet article a été publié il y a 4 ans 11 mois 20 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées, les commandes ne sont peut-être plus valides.

Vous êtes amateur de Youtube (ou autre, j’y reviendrais), mais vous aimeriez profiter des vidéos FullHD dans votre salon équipé cinéma plutôt que votre ordinateur/tablette (grand écran plat, son 5.1, lecteur multimedia/bluray). Si vous avez de la chance, vos équipements –TV et/ou lecteur bluray– utilisent déjà la nouvelle interface Youtube TV, cet article est donc inutile. Soit votre appareil est un peu bloqué car il utilise encore Youtube XL que Google a fermé plus tôt cette année. Je suis dans ce cas-là, et quand j’ai envie de regarder des vidéos –émissions de « youtubers », courts-métrages, conférences– dans mon salon, eh bien, il faut que je bricole. Explication.

Non, je vous rassure, je ne vais pas vous apprendre à développer une application qui utilise l’API Youtube TV. Ne serait-ce que parce que je ne sais absolument pas comment faire. A la place, on va se servir du site Web de Youtube et d’un logiciel très pratique, Youtube Downloader HD.

Grosse mise au point : il n’est pas question ici de chercher à copier l’intégralité des vidéos d’une plateforme, et donc de favoriser un quelconque piratage, ni à priver un youtuber de son dû. De toute façon il faut l’afficher la vidéo dans un navigateur pour récupérer son URL. Il s’agit purement de visionnage ponctuel.

Youtube Downloader HD

Vite fait sur le fonctionnement, avant de voir son installation (car elle n’est pas sans danger). Youtube, pour proposer différentes résolutions et supporter plusieurs appareils et technologies (think HTML5), met à disposition, pour une même vidéo, plusieurs flux. Libre ensuite à l’uploader de limiter les résolutions et donc les flux. Youtube Downloader HD permet d’identifier les flux d’une vidéo à partir de l’URL de celle-ci.

ydhd_url

Installation

On récupère le programme d’installation sur le site officiel (vous choisissez le premier lien, Download Youtube Downloader HD). Il ne fait que 9.2Mo, ça ne devrait pas être trop long de toute façon. On lance donc l’installation, classique, à part que l’installateur essaie de vous faire installer deux merdes inutiles, qu’il faut donc penser à décocher avant de terminer l’installation :

ydhd_install1

ydhd_install2

Utilisation

L’interface est d’une simplicité désarmante, même si seulement en anglais. Il suffit de choisir « MP4 video – Full HD (1080p) dans la liste « Video Quality », de mettre le lien de la vidéo dans le champ « Video URL », de choisir le dossier de destination, et de cliquer sur le bouton Download. Voilà ce qui devrait se passer :

ydhd_interface

Le fichier devrait ensuite se trouver dans le dossier en question (D:\Downloads dans mon cas) :

ydhd_fichier

Note : Il arrive parfois que la résolution sélectionnée ne soit pas disponible. YDHD vous propose alors de chercher la résolution inférieure, jusqu’à trouver un fichier à télécharger.

Comment passer du PC au salon ?

Eh bien là, tout va dépendre de la configuration de vos appareils. Chez moi, le lecteur Bluray est relié au réseau, et mon serveur perso fait tourner un serveur DLNA. Il ne me reste donc qu’à déplacer le fichier dans un des dossiers scannées par MiniDLNA pour qu’il soit lisible par la platine dans le salon. Si vous n’avez pas de réseau, et que votre appareil supporte le branchement d’une clé USB, ou d’un disque dur USB (je dis ça pour le support des partitions NTFS), ça fonctionnera aussi.

Oui mais je fais quoi si la vidéo est sur Vimeo (ou un autre) ?

Là, on change d’outil, et c’est jDownloader qui va se charger du téléchargement. Il n’y a pas si longtemps, il était encore possible de l’utiliser pour télécharger les vidéos Youtube. Comme il fonctionne pour les autres plateformes, et qu’en plus il est open-source, forcément je vous le conseille. Et ce, même s’il est écrit en Java. Ça lui donne cet avantage que vous pouvez aussi l’utiliser sous Linux. Et il faudra donc que Java soit installé sur votre machine.

ydhd_vimeo

jDownloader fonctionne un peu différemment de YDHD. Il surveille les URL dans le presse-papiers Windows. Il suffit donc de copier l’url, de choisir parmi les flux détectés celui qui vous convient (si les dimensions de la vidéo ne sont pas indiquées, cherchez les indices « hd » ou autre, ou regardez la taille des vidéos) :

ydhd_url2

Et ça ressemble à ça pendant que ça télécharge (oui j’ai un débit de merde) :

ydhd_vimeo_dl

Une fois le fichier obtenu, relisez « Comment passer du PC au salon », tout simplement.

Conclusion

Comme j’ai annoncé, je ne cherche pas à me faire une bibliothèque monstre de vidéos Youtube, ni à partager celle-ci. Il s’agit juste de visionnage ponctuel, et ça me permet de faciliter le partage de vidéo avec les personnes qui viennent chez moi mais avec lesquelles je ne peux pas discuter « online » (raison principale : je ne serais JAMAIS sur Facebook, et elles ne sont pas sur Twitter).

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de